Meurtre de Kim Jong Nam: procès reporté

MalaisieLes deux meurtrières présumées du demi-frère du dirigeant nord-coréen seront jugées en mars.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le procès des deux femmes accusées d'avoir assassiné Kim Jong Nam a été à nouveau repoussé, et devrait reprendre en mars, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Siti Aisyah, originaire d'Indonésie, et Doan Thi Huong, du Vietnam, sont accusées d'avoir tué Kim Jong Nam en lui jetant au visage un agent neuro-toxique, le VX, à l'aéroport de Kuala Lumpur en février 2017.

Les deux femmes rejettent les accusations pesant contre elles, assurant qu'elles ont été piégées par des agents nord-coréens et qu'elles pensaient participer à une farce pour un jeu télévisé.

Mais pour le parquet, les deux accusées savaient parfaitement ce qu'elles faisaient et avaient été soigneusement préparées pour commettre leur acte, digne, selon les procureurs, d'un film de James Bond.

La procédure judiciaire devrait désormais durer au moins jusqu'à la mi-2019 compte tenu d'une série de contretemps, dont une nouvelle demande de la défense.

Reprise du procès le 11 mars

Le procès des deux femmes âgées d'une vingtaine d'années a été ralenti par un grand nombre de témoins à entendre et un petit nombre d'audiences prévues.

Le dernier contretemps a été provoqué par une demande de la défense de rendre publics des témoignages qu'elle juge clés. Le parquet estime en revanche que ces témoignages ne doivent pas être rendus publics.

Le procès devrait reprendre le 11 mars, avec la parole à la défense de Doan Thi Huong après l'examen de cette requête.

Le tribunal de Shah Alam, situé dans les environs de Kuala Lumpur, a annoncé des audiences jusqu'au 31 juillet ce qui repousserait un verdict après cette date.

Les deux accusées sont passibles de la peine de mort par pendaison. Le nouveau gouvernement malaisien s'est engagé à abolir la peine capitale pour tout type de délits, mais le Parlement n'a pas encore validé cette réforme. (afp/nxp)

Créé: 28.01.2019, 08h09

Articles en relation

Demi-frère de Kim tué: deux femmes jugées lundi

Malaisie- Corée du Nord Le procès de deux jeunes femmes - accusées d'avoir assassiné Kim Jong-Nam, le demi-frère du leader nord-coréen - est prévu lundi. Plus...

Assassinat de Kim Jong-Nam: enquête «bâclée»

Malaisie L'un des avocats des deux femmes accusées de la mort du demi-frère du leader nord-coréen s'est révélé critique sur l'enquête, mercredi. Plus...

Kim Jong Nam a bien été tué par Pyongyang

Etats-Unis Washington a émis de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, l'accusant d'avoir tué le frère de Kim Jong-un avec de l'agent VX. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.