Mugabe comparé à un lutin: Américaine libérée

ZimbabweLa jeune femme accusée d'avoir insulté le président Mugabe sur Twitter est libre. Son avocat a expliqué cette décision par la faiblesse du dossier retenu contre elle.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La justice zimbabwéenne a ordonné jeudi la remise en liberté sous contrôle judiciaire d'une journaliste américaine de 25 ans accusée de tentative de subversion pour avoir décrit sur Twitter le président Robert Mugabe comme «égoïste et malade».

Arrêtée la semaine dernière, Martha O'Donovan a été libérée contre versement d'une caution de 1.000 dollars et l'obligation de rendre son passeport et de pointer deux fois par semaine à la police, a déclaré son avocat, Obey Shava. La jeune femme, qui travaille pour la télévision privée Magamba TV, avait été interpellée le 3 novembre à l'aube à son domicile de Harare puis placée en garde à vue.

Le parquet lui reproche d'avoir publié sur les réseaux sociaux «nous sommes dirigés par un homme égoïste et malade», agrémenté d'une photo de M. Mugabe sous perfusion. Elle a été inculpée de tentative de subversion et d'insulte. Son avocat a expliqué jeudi la décision de remise en liberté du juge par la faiblesse du dossier retenu contre elle.

L'Association des avocats du Zimbabwe pour les droits de l'Homme (ZLHR) avait auparavant affirmé que l'Américaine avait été arrêtée pour un tweet comparant le chef de l'Etat à un «lutin dont la femme et le fils ont acheté une Rolls-Royce».

Vague d'arrestations

Selon la presse indépendante locale, l'épouse du chef de l'Etat, Grace Mugabe, et un de ses fils Russell Goreraza, ont récemment acheté chacun une Rolls-Royce Ghost d'une valeur estimée à 220'000 dollars (190'000 euros) l'unité.

Plusieurs personnes ont été arrêtées ces dernières années pour avoir posté des commentaires jugés insultants contre M. Mugabe mais aucune n'a été jusque-là condamnée. M. Mugabe, 93 ans, dirige d'une main de fer le Zimbabwe depuis son indépendance en 1980. Il a annoncé qu'il briguerait en 2018 un nouveau mandat. (afp/nxp)

Créé: 09.11.2017, 17h28

Articles en relation

Mugabe comparé à un lutin: une femme détenue

Zimbabwe Une Américaine a comparu samedi au Zimbabwe pour avoir comparé le président à un lutin. Elle a été placée en détention. Plus...

Elle compare Mugabe à un «lutin» et va en prison

Zimbabwe Une Américaine travaillant pour une TV privée au Zimbabwe a été arrêtée pour un tweet jugé insultant par le président Mugabe. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...