Netanyahou accusé de corruption par son rival

ElectionLe principal rival de Benyamin Netanyahou pour les élections du 9 avril accuse le premier ministre israélien d'être impliqué dans une vente de sous-marins.

L'ancien chef d'état-major Benny Gantz.

L'ancien chef d'état-major Benny Gantz.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien chef d'état-major Benny Gantz a accusé, lors d'une conférence de presse, le premier ministre israélien d'avoir touché 16 millions de shekels (environ 4,4 millions de francs) grâce à la vente de sous-marins par l'intermédiaire d'une société liée à cet achat.

À la tête de la liste Bleu-Blanc, M. Gantz a appelé à la réouverture de l'enquête sur cet achat de sous-marins allemands, une vente dans laquelle certains proches de M. Netanyahou étaient soupçonnés de corruption.

«Nous mettrons sur pied une commission qui enquêtera sur cette affaire et sur toutes les personnes impliquées», a affirmé M. Gantz.

Soupçons de corruption

Le dossier porte sur des soupçons de corruption présumée autour de la vente par l'Allemagne à Israël de sous-marins militaires et autres bateaux conçus par le géant industriel allemand ThyssenKrupp, pour une somme totale d'environ 2 milliards de dollars.

M. Netanyahou n'a jamais été mis en cause dans cette affaire mais a été interrogé dans le cadre de l'enquête. Le premier ministre se bat pour rester au pouvoir malgré la menace d'une inculpation pour corruption présumée dans trois autres affaires.

Affaire du téléphone portable

Il a attaqué lundi son rival en faisant allusion à l'affaire du téléphone portable de M. Gantz qui, selon le service de sécurité intérieure israélien Shin Bet, aurait été piraté. «Si Gantz ne sait pas protéger son téléphone portable, comment pourrait-il protéger l'État d'Israël ?» a demandé M. Netanyaou dans une vidéo diffusée lundi soir par ses services.

La chaîne 12 de la télévision israélienne avait annoncé jeudi que le téléphone de Benny Gantz avait été piraté par les services de renseignements iraniens. M. Gantz avait confirmé vendredi cette information, sans mentionner l'identité des pirates.

Il a assuré qu'il n'y avait sur son téléphone aucune information sensible, susceptible d'être une menace ou un élément de chantage pouvant être utilisé contre lui.

La liste Bleu-Blanc (centre droit) était donnée en tête des législatives du 9 avril en nombre de sièges, devant le Likoud (droite) de M. Netanyahou, mais se retrouve en deuxième place dans le dernier sondage diffusé dimanche soir sur la télévision publique israélienne. (ats/nxp)

Créé: 18.03.2019, 22h24

Articles en relation

Netanyahu lance sa campagne électorale

Israël Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a lancé lundi soir la campagne électorale de son parti de droite le Likoud, sans évoquer la menace d'inculpation pour corruption pesant sur lui. Plus...

Netanyahu divise les Israéliens à Tel-Aviv

Israël Alors que des manifestants demandaient le départ du Premier ministre, ses partisans se sont également mobilisés en soutien. Plus...

Législatives: une alliance anti-Netanyahu

Israël Les deux principaux adversaires du premier ministre israélien ont annoncé jeudi une liste commune aux législatives anticipées du 9 avril. Plus...

Législatives: le rival de Netanyahu en campagne

Israël Benny Gantz, rival du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour l'élection législative du 9 avril, a lancé mardi sa campagne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.