Nigeria: 26 personnes tuées par des «bandits»

AfriqueDes hommes armés ont attaqué des villages dans le dans le nord-ouest du Nigeria, tuant 26 personnes.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des hommes armés ont tué 26 personnes dans l'Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, théâtre d'opérations de nombreuses bandes criminelles, a annoncé la police mardi.

Lors d'une première attaque contre six villages de la région de Mada, «quinze personnes» ont péri. Onze autres personnes ont trouvé la mort dans un assaut distinct dans le village de Batauna, dans la région de Bukkuyum, mais les circonstances restent floues en l'absence de réseaux de télécommunications fonctionnels.

Les attaques perpétrées dans la zone de Mada étaient «probablement» des représailles à l'assassinat la semaine dernière de sept éleveurs peuls par des chasseurs locaux, qui ont brûlé leur cadavre avec leur bétail et leur véhicule, a ajouté le porte-parole.

Renforts déployés

Les habitants contactés par l'AFP ont en revanche démenti ces allégations, affirmant que les dernières violences étaient le fait de ravisseurs et de voleurs de bétail, de nombreuses bandes criminelles opérant dans la région.

«Les assaillants étaient sans aucun doute des bandits venus voler notre troupeau et enlever les nôtres contre rançon», a déclaré un chef local sous couvert de l'anonymat. «Toutes les victimes ont été abattues», a-t-il dit.

Des renforts de la police et de l'armée ont été déployés dans la région pour «prévenir toute nouvelle attaque contre les villages voisins», a indiqué la police. (ats/nxp)

Créé: 06.02.2019, 00h11

Articles en relation

Au moins 60 morts dans un raid de Boko Haram

Nigeria La ville de Rann, dans l'extrême nord-est du pays, a subi une sanglante attaque du groupe djihadiste en début de semaine. Plus...

Plus de 30'000 personnes ont fui Boko Haram

Nigeria Une recrudescence des combats entre l'armée nigériane et le groupe djihadiste Boko Haram a provoqué un afflux de réfugiés dans le nord-est du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.