Nucléaire: Kim Jong-un interpelle les Etats-Unis

Corée du NordLe dirigeant nord-coréen Kim Jong-un veut que les Etats-Unis lèvent leurs sanctions pour continuer la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Le discours de Nouvel An de Kim Jong-un a été suivi de près en Corée du Sud.

Le discours de Nouvel An de Kim Jong-un a été suivi de près en Corée du Sud.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré mardi être toujours déterminé à oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Mais Pyongyang pourrait envisager de changer d'attitude si les Etats-Unis maintiennent leurs sanctions liées à son dossier nucléaire.

Son avertissement intervient après douze mois de rapprochement diplomatique entre Pyongyang et Washington. «Si les Etats-Unis ne tiennent pas la promesse qu'ils ont faite devant le monde entier, nous pourrions ne pas avoir d'autre choix que d'envisager une nouvelle manière de sauvegarder notre souveraineté et nos intérêts», a averti M. Kim dans son discours de Nouvel An.

Lors de son allocution retransmise par la télévision nord-coréenne Kim Jong-un a ainsi affirmé qu'il y aurait une plus grande avancée sur la question de la dénucléarisation si les Etats-Unis prenaient les mesures «appropriées».

Prêt pour un nouveau sommet

A l'occasion de ses voeux pour la nouvelle année, Kim Jong-un a aussi assuré être disposé à rencontrer le président américain Donald Trump à tout moment pour la tenue d'un second sommet bilatéral.

Washington et Pyongyang ont engagé des discussions pour organiser cette rencontre depuis le sommet inédit de Singapour entre les deux dirigeants organisé en juin dernier. Donald Trump a déclaré en décembre qu'un second sommet avec Kim Jong-un aurait probablement lieu en janvier ou février 2019. (ats/nxp)

Créé: 01.01.2019, 07h44

Galerie photo

Péninsule nord coréenne: une réunion au sommet pour la paix (août 2017 -juin 2018)

Péninsule nord coréenne: une réunion au sommet pour la paix (août 2017 -juin 2018) Prévu vendredi dans la zone démilitarisée à la frontière entre les deux pays, le sommet entre les dirigeants nord et sud-coréens pourrait déboucher sur une déclaration de paix, sans traiter pour autant de la question nucléaire

Articles en relation

Washington sanctionne trois nord-coréens

Nucléaire coréen Sur fond d'impasse dans les négociations sur la dénucléarisation, les Etats-Unis n'ont pas hésité à prendre des sanctions. Plus...

Kim Jong-un prêt à autoriser une inspection

Nucléaire nord-coréen Le dirigeant nord-coréen serait prêt à recevoir des inspecteurs pour vérifier le démantèlement d'un site de missiles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.