Onze animaux sauvés du zoo de l'«enfer»

AlbanieLes autorités albanaises ont mis fin, dimanche, au calvaire qu'enduraient des animaux détenus dans un zoo privé.

Outre trois lions, une girafe, un ours, ainsi que plusieurs cerfs, antilopes et renards étaient détenus sans le zoo controversé.

Outre trois lions, une girafe, un ours, ainsi que plusieurs cerfs, antilopes et renards étaient détenus sans le zoo controversé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités albanaises ont démantelé dimanche un zoo privé pour sauver onze animaux, dont des lions, une girafe et un ours. Ils y étaient gardés dans des conditions de vie «infernales» selon des ONG.

Après le refus du propriétaire de ce zoo de Fier, à une centaine de kilomètres au sud de Tirana, de l'ouvrir, la police a défoncé les portes, permettant aux vétérinaires d'y accéder pour endormir les animaux et les préparer pour le transport vers le zoo de Tirana, a constaté une journaliste de l'AFP.

«Les conditions de vie pour les animaux dans ce zoo sont absolument horribles (...) c'est une manière infernale de garder des animaux», a déclaré avant l'opération Ioana Gabriela Dungler, une responsable de l'organisation internationale de défense des animaux Vier Pfoten (Quatre Pattes).

«Ils sont tous malheureux, ils manifestent tous des signes de détresse physiologique. Vu les conditions d'hygiène, ils ont tous de graves problèmes de santé», affirme Jeta Lepaja, de la même organisation, qui déplore l'absence de toute «imitation de l'habitat naturel» de ces animaux dans l'établissement.

Protestations

Le propriétaire du zoo, ouvert il y a une quinzaine d'années, a vivement protesté contre l'action des autorités. «Vous n'avez pas le droit! Ces animaux sont mes enfants, vous me privez de mes enfants!», a-t-il protesté. Il a dit qu'il allait porter plainte pour violation de la propriété privée.

Le zoo avait été visité en juillet par des représentants de l'organisation Quatre Pattes qui ont tiré la sonnette d'alarme.

«Lensi (un des trois lions) avait une infection grave à l'oeil et il risquait de devenir aveugle. Il a heureusement été sauvé et il va mieux, mais ils ont tous besoin de soins supplémentaires pour être complètement rétablis», a expliqué Carsten Hertwing, un autre responsable de l'organisation.

Outre les trois lions, âgés d'une quinzaine d'année, Lensi, Jeaque et Bobi, une girafe, un ours, ainsi que plusieurs cerfs, antilopes et renards partageaient le même sort. Après un passage provisoire par le zoo de Tirana où ils seront soignés, les trois lions seront transportés aux Pays-Bas pour être placés dans un établissement imitant leur habitat naturel. L'ours sera accueilli en Allemagne. (ats/nxp)

Créé: 28.10.2018, 20h04

Articles en relation

[VIDÉO] Un sanctuaire pour dorloter les animaux sauvages blessés

Chavornay Depuis son ouverture en mars, le refuge Erminea a recueilli 445 animaux dans un sale état. La moitié a pu être sauvée. Plus...

Albatros rares menacés par des souris géantes

Animaux Depuis l'introduction accidentelle de souris sur l'île britannique de Gough au 19e siècle, une espèce rare d'albatros risque de disparaître. Plus...

Maltraitance animale: un paysan ira en prison

Canton de Soleure Un agriculteur a été reconnu coupable de cruauté envers les animaux et de violation de la loi sur la protection des animaux. Plus...

Condamnée pour cruauté envers les animaux

Hefenhofen (TG) Une proche de l'éleveur de Hefenhofen (TG), qui avait maltraité ses chevaux, n'a pas assez nourri cinq bêtes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...