Pas d’écran jusqu’à 2 ans

PréventionL’OMS publie ses recommandations pour l’usage des TV, tablettes et autres téléphones pour les enfants jusqu’à cinq ans.

70% des enfants de 2 à 5 ans utilisent le smartphone de leurs parents pendant plus de trente minutes par jour.

70% des enfants de 2 à 5 ans utilisent le smartphone de leurs parents pendant plus de trente minutes par jour. Image: Visual Hunt

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Puis-je laisser mon bébé regarder l’écran de mon smartphone? À quel âge dois-je autoriser ma fille de 3 ans à utiliser une tablette pour jouer? Suis-je un mauvais parent si je montre un dessin animé à mon fils de 4 ans pour l’occuper durant un long trajet en voiture? Si vous avez des enfants, c’est sûr, ces questions, vous vous les êtes déjà posées. Pour la première fois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ses recommandations quant à l’usage des écrans chez les enfants jusqu’à 5 ans. Elles sont destinées aux professionnels de la santé, mais aussi aux autorités des différents États.

Ainsi, durant ses deux premières années de vie, un bébé ne devrait jamais être mis devant un écran. «Regarder la télévision, des vidéos ou jouer à des jeux d’ordinateur n’est pas recommandé», affirme l’OMS. De 2 à 5 ans, l’exposition ne devrait pas dépasser les soixante minutes par jour. «Moins, ce serait mieux», précise toutefois l’organisation.


Lire aussi: «Chez m­oi, les écrans sont interdits aux plus petits»


Dans son rapport, l’OMS lie le temps passé devant un écran au manque d’activité physique. Ce dernier a été identifié comme l’un des principaux facteurs de risque de mortalité dans le monde et contribuant à l’augmentation du nombre de personnes en surpoids ou souffrant d’obésité. Jusqu’ici, des recommandations avaient déjà été faites pour plusieurs groupes d’âge, mais jamais pour la petite enfance. «Or, c’est une période de développement physique et cognitif rapide, écrit l’OMS. C’est là que les habitudes des enfants se forment et que la vie de la famille est ouverte aux changements et aux adaptations.» En clair, les comportements développés durant les premières années de vie influencent ceux du reste de l’existence.

La réalité, quelle est-elle?

Le site de la Confédération «Jeunes et médias», qui s’occupe de ces questions, évoque deux enquêtes réalisées en Allemagne en 2017 et 2014. La première montre que 70% des enfants de 2 à 5 ans utilisaient le smartphone de leurs parents pendant plus de trente minutes par jour. La seconde révèle que près de la moitié regarde la télévision tous les jours ou presque.

Que risque un enfant qui resterait trop longtemps devant des écrans?

L’OMS parle d’une augmentation de l’adiposité liée au manque de mouvement, d’un moins bon développement de la motricité et des capacités cognitives, mais aussi de retards dans les comportements psychosociaux. D’autres études publiées antérieurement mettent en avant des retards de langage, des troubles du sommeil, du diabète, une élévation du stress, de l’hyperactivité mais aussi une augmentation des cas de myopie.


Lire aussi: «L’important, c’est de fixer un cadre et accompagner»


L’usage d’écrans peut aussi avoir une influence sur le lien entre le nourrisson et ses parents. L’an passé, dans «Le Temps», la pédiatre et pédopsychiatre Nadia Bruschweiler-Stern faisait le constat suivant: «La mère qui allaite ou qui donne le biberon à son enfant est aujourd’hui constamment interrompue par son smartphone, ce qui produit une interaction entrecoupée. Si le phénomène se répète très fréquemment, le nourrisson apprend que l’iPhone a la priorité sur lui. D’une part, ça ne l’aide pas à se sentir investi par sa mère, donc à construire sa confiance en lui, et d’autre part, cela peut générer un certain stress ou des problèmes de digestion.»

Créé: 24.04.2019, 16h33

Articles en relation

«Chez m­oi, les écrans sont interdits aux plus petits»

Témoignages Comment les parents gèrent-ils le temps passé par leurs enfants devant une télévision, une tablette ou un smartphone? Plus...

OMS aux tout-petits: moins d'écran, plus de jeux

Santé Les enfants d'un à quatre ans devraient faire au moins trois heures d'activité physique par jour, selon l'OMS. Ils devraient aussi passer moins de temps devant les écrans. Plus...

Les écrans modifieraient le cerveau des enfants

Santé Une étude semble démontrer que les cerveaux des enfants passant beaucoup de temps sur des écrans seraient modifiés. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.