«Poutine, ne touche pas à nos retraites !»

Manifs en RussieDes manifestations ont lieu dans tout le pays pour protester contre la hausse de l'âge pour la retraite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des dizaines de milliers de Russes ont participé samedi à des manifestations organisées à travers le pays par le Parti communiste contre un projet de hausse de l'âge du départ à la retraite.

A Moscou, 100'000 personnes, selon les organisateurs, environ 10.000 selon des journalistes, ont pris part à un rassemblement autorisé contre la réforme actuellement en lecture au Parlement.

Dans les rues de Moscou, la foule entonnait des slogans tels que «Poutine, ne touche pas à nos retraites !» et brandissait des pancartes portant les mots: «Nous voulons vivre de nos retraites et ne pas mourir au travail.»

Des manifestations ont eu lieu dans des dizaines d'autres villes, allant de l'Extrême-Orient à la Sibérie et à l'ouest de la Russie.

Pétition en ligne

A Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays, environ 1000 personnes se sont rassemblées sous des drapeaux rouges, certaines portant des portraits de Staline.

A Novossibirsk, en Sibérie occidentale, l'agence de presse étatique Tass a mentionné 1200 manifestants, citant la mairie.

Cette opposition inhabituelle à une mesure soutenue par le président Vladimir Poutine s'est aussi exprimée à travers une pétition en ligne demandant l'annulation de la réforme, qui a recueilli 2,9 millions de signatures. Le parti communiste, souvent complaisant avec le Kremlin, s'y oppose également.

M. Poutine, qui n'avait pas mentionné la question des retraites lors de la campagne qui a abouti à sa réélection en mars, a vu sa cote de popularité chuter à 64% en juillet, contre 80% en mai, selon le centre russe d'études de l'opinion (VTsIOM).

«Beaucoup ont cru Poutine quand il disait qu'il n'y aurait pas de réforme des retraites.

Mais c'était de la démagogie. Je suis très déçue de lui», a affirmé Irina Ivanova, une manifestante de 49 ans à Saint-Pétersbourg.

Le projet de loi envisage d'augmenter progressivement l'âge de départ à la retraite --une première en Russie depuis environ 90 ans - à 63 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, contre 55 et 60 actuellement.

Le leader de l'opposition Alexei Navalny a appelé ses sympathisants à participer à un rassemblement autorisé dimanche après-midi à Moscou. (afp/nxp)

Créé: 28.07.2018, 14h15

Articles en relation

Dopage: la Russie reste suspendue

Athlétisme A dix jours des championnats d'Europe à Berlin, la Fédération internationale refuse la réintégration de la Russie. Plus...

La Russie soutient son allié syrien à l'ONU

Diplomatie La Russie a demandé la fin des sanctions contre la Syrie pour l'aider à se reconstruire après des années de guerre. Plus...

Poutine se dit «prêt à se rendre à Washington»

Russie-Etats-Unis L'annonce du président russe intervient quelques jours après sa rencontre très critiquée avec son homologue américain à Helsinki. Plus...

Torture: Moscou promet une «punition sévère»

Russie La Russie a promis de punir sévèrement les surveillants qui ont torturé un prisonnier dont la vidéo avait suscité l'émoi. Plus...

Surveillants arrêtés après la torture d'un détenu

Russie Une vidéo, où l'on peut voir des surveillants torturer un prisonnier, a provoqué une onde de choc en Russie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...