Première victime de Fukushima reconnue

JaponLe Japon a reconnu pour la première fois qu'un employé est mort des radiations, lors de la catastrophe de 2011.

Plus de 160'000 habitants de la région ont dû quitter leurs maisons après l'accident de la centrale.

Plus de 160'000 habitants de la région ont dû quitter leurs maisons après l'accident de la centrale. Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Japon a annoncé pour la première fois qu'un employé travaillant à la centrale de Fukushima était mort après y avoir été exposé à des radiations, ont rapporté les médias nationaux.

La victime, âgée d'une cinquantaine d'années, a développé un cancer des poumons après avoir participé aux travaux d'urgence à Fukushima entre mars et décembre 2011, après le terrible tsunami qui avait dévasté la centrale le 11 mars 2011.

Le gouvernement japonais a versé des compensations dans quatre autres cas où des employés avaient contracté un cancer après le désastre, selon l'agence de presse Jiji News.

Toutefois, c'est la première fois qu'il reconnaît une mort en liaison avec l'exposition aux radiations dans l'enceinte de la centrale, selon le quotidien Mainichi.

Après la catastrophe, cet employé était chargé de mesurer la radiation dans la centrale, et selon les informations disponibles il portait alors un masque et une combinaison de protection. Il a développé un cancer des poumons en février 2016.

Le 11 mars 2011, un séisme d'une magnitude de 9,1 avait provoqué un tsunami faisant plus de 18'500 morts et causant un accident majeur à la centrale de Fukushima. La reconstruction est loin d'être finie et une partie de la région demeure inhabitable.

L'accident nucléaire de Fukushima, le pire depuis Tchernobyl en avril 1986, a entraîné l'évacuation de centaines de milliers d'habitants, dont de nombreux ne reviendront jamais. Et sept ans après, les agriculteurs sont encore confrontés à la suspicion des consommateurs même si leurs produits sont soumis à de stricts contrôles de radioactivité. (ats/nxp)

Créé: 05.09.2018, 12h26

Galerie photo

Catastrophe de Fukushima: la chronologie

Catastrophe de Fukushima: la chronologie Plusieurs années après le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du Japon et la centrale nucléaire de Fukushima, retour en images sur la catastrophe.

Articles en relation

A Fukushima, la statue d'un enfant dérange

Japon Une oeuvre d'art représentant un garçon équipé d'une tenue de protection contre la radioactivité fait polémique sur les réseaux sociaux. Plus...

Fukushima veut redevenir une centrale normale

Japon La centrale, synonyme de la pire catastrophe nucléaire du Japon, cherche à offrir un nouveau visage en vue des JO de Tokyo en 2020. Plus...

Réouverture de plages dévastées par Fukushima

Japon Trois plages ont été rouvertes aux baigneurs ce week-end, huit ans après le tsunami et la catastrophe nucléaire. Plus...

Des étrangers pour décontaminer Fukushima

Japon Scandale au Japon: des entreprises ont fait appel à des apprentis étrangers pour participer à la décontamination de la région de Fukushima. Plus...

La 2e centrale nucléaire de Fukushima démantelée?

Japon Le site, moins touché que la première centrale par le tsunami de 2011, pourrait lui aussi être démantelé, selon son exploitant, le Japonais Tepco. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.