Puigdemont réclamé à la présidence catalane

EspagneLes deux principaux partis indépendantistes catalans, Junts per Catalunya et l'ERC, veulent que l'ancien président de la région, exilé en Belgique, reprenne la tête de l'exécutif.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les deux formations demandent que Carles Puigdemont reprenne la direction de la Generalitat, a déclaré mercredi Jordi Xucla, élu de Junts per Catalunya. «Les résultats du 21 décembre nous donnent un mandat pour représenter la majorité. Le candidat à la présidence (de la région) sera évidemment Puigdemont», a-t-il dit à la radio espagnole.

Junts per Catalunya, le mouvement de Puigdemont, et la Gauche républicaine de Catalogne (Esquerra Republicana de Catalunya, ERC) ont une faible majorité en sièges au parlement régional après les élections du 21 décembre. Ils n'ont toutefois pas obtenu la majorité en voix.

Risque d'arrestation

S'il est élu, on ignore comment Puigdemont pourra gouverner la région de son exil bruxellois. Il prend le risque d'être arrêté s'il rentre en Espagne, où il est poursuivi pour sédition, rébellion et détournement de fonds publics.

Pour Ines Arrimadas, dirigeante de Ciudadanos, le parti unioniste arrivé en tête aux élections, un fugitif ne peut pas présider la région. «On ne peut pas avoir un président hologramme qui dirige la Catalogne par Skype de Bruxelles», a-t-elle estimé.

Autre candidat en prison

L'autre candidat potentiel à la présidence, le dirigeant de l'ERC Oriol Junqueras, est actuellement en détention préventive dans une prison de Madrid. Il a demandé à être libéré pour assister à la séance inaugurale du nouveau parlement de Barcelone le 17 janvier. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2018, 13h37

Articles en relation

L'ex-président catalan Mas quitte la tête du parti

Espagne Depuis la proclamation unilatérale d'indépendance de la Catalogne, le 27 octobre dernier, des fractures sont apparues au sein du mouvement séparatiste. Plus...

La Catalogne suspendue au retour de Puigdemont

Espagne L'ex-président catalan cherche à obtenir son investiture tout en évitant la justice. Pas si simple. Plus...

Madrid évalue à un milliard le coût de la crise catalane

Espagne Le ministre espagnol de l'Economie a estimé le coût financier des velléités indépendantistes de la Catalogne. Plus...

Il exige la restauration de son gouvernement

Catalogne L'indépendantiste catalan Carles Puigdemont a exigé samedi, dans ses vœux pour 2018 au «peuple» catalan, une négociation politique et la restauration par Madrid de son gouvernement. Plus...

«Gouverner depuis la Belgique? Absurde!»

Réaction de Rajoy Mariano Rajoy estime absurde que Carles Puigdemont veuille gouverner la Catalogne depuis l'étranger. Plus...

Galerie photo

En images, l'histoire des rêves d'indépendance de la Catalogne

En images, l'histoire des rêves d'indépendance de la Catalogne Le 27 octobre 2017, la Catalogne a déclaré que la région devenait un «Etat indépendant prenant la forme d'une République». Mais le différend entre Madrid et Barcelone ne date pas d'aujourd'hui.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Le réchauffement climatique égare aussi des oiseaux venant du froid, paru le 16 janvier 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...