Pyongyang va libérer un touriste japonais

Corée du NordLa Corée du Nord a annoncé lundi qu'elle allait libérer un touriste japonais qui avait été arrêté récemment.

Image d'archive du leader nord-coréen Kim Jong-un.

Image d'archive du leader nord-coréen Kim Jong-un. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un touriste japonais qui avait été arrêté en Corée du Nord va être libéré «pour des raisons humanitaires», a annoncé l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, au moment où Tokyo cherche à organiser un sommet avec Pyongyang.

«Tomoyuki Sugimoto, qui a visité récemment la RPDC en tant que touriste japonais, avait été gardé sous le contrôle de l'institution compétente pour une enquête sur son crime commis contre la loi de la RPDC», a indiqué dimanche soir KCNA, en citant les initiales de la République populaire et démocratique de Corée (RPDC), le nom officiel du régime.

On ne connaît que peu de choses sur Tomoyuki Sugimoto. Les médias japonais ont affirmé qu'il était un vidéaste qui se serait rendu au Nord dans le cadre d'un voyage organisé par une entreprise étrangère.

«Raisons humanitaires»

Il se peut qu'il ait été soupçonné de tourner une vidéo d'une installation militaire dans le port de Nampo, dans l'ouest du pays, selon des sources gouvernementales japonaises citées par des médias. On ignore si Tomoyuki Sugimoto a été inculpé et KCNA ne précise pas quand il serait libéré.

«Les institutions compétentes de la RPDC ont décidé de lui pardonner avec clémence et de l'expulser de la RPDC pour des raisons humanitaires», indique KCNA. Le ministère japonais des Affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire.

Il est souvent arrivé que la Corée du Nord arrête des étrangers en les accusant d'espionnage pour les utiliser ensuite à des fins diplomatiques. Trois détenus américains avaient été libérés en mai à l'occasion d'une visite en Corée du Nord du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

Le climat s'est largement amélioré sur la péninsule depuis le début de l'année et, notamment, la participation aux Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang d'une délégation du Nord.

Un éventuel sommet Kim-Abe

Cette embellie a été couronnée en avril par un sommet intercoréen, puis en juin par la rencontre historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

Le Japon a maintenu une ligne dure vis-à-vis de Pyongyang, qui a testé plusieurs missiles en direction de son territoire. Par ailleurs, Tokyo a longtemps insisté pour obtenir un geste concernant ses citoyens enlevés pendant la guerre froide par des agents nord-coréens.

Mais Tokyo envisage la tenue d'un sommet entre M. Kim et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Les médias japonais évoquent une possible réunion en marge d'un forum international à Vladivostok, en Russie, le mois prochain. sh/slb/jac/mz (afp/nxp)

Créé: 27.08.2018, 05h09

Articles en relation

Trump annule le voyage de Pompeo à Pyongyang

Diplomatie Donald Trump a annulé vendredi le nouveau voyage de son secrétaire d'Etat en Corée du Nord, prévu en début de semaine prochaine. Plus...

Pyongyang cesse de raser sa base de lancement

Corée du Nord Contrairement à ses engagements, la Corée du Nord a cessé début août la démolition d'une base de lancement de fusées. Plus...

Des Sud-Coréens revoient leur famille au Nord

Péninsule coréenne Des Sud-Coréens sont arrivés lundi vers la Corée du Nord pour retrouver leur famille dont ils sont séparés depuis la guerre. Plus...

Galerie photo

Corée du Nord - USA: une poignée de main vers la paix?

Corée du Nord - USA: une poignée de main vers la paix? Poignée de main historique entre Donald Trump et Kim Jong Un. Elle marque l'ouverture d'un sommet lourd d'enjeux pour l'Asie et le monde.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.