Réseaux d'alcool frelaté démantelés

ContrebandePlus de 3600 tonnes d'aliments dangereux et 9,7 millions de litres d'alcool frelaté ont été interceptés dans le monde.

Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Farines infestées, produits avariés, crevettes pleines de pesticides: une opération coordonnée par Interpol et Europol a permis de démanteler près de 50 réseaux responsables de trafics d'aliments et alcools frelatés dans le monde, ont annoncé mercredi les deux organisations.

Plus de 3600 tonnes d'aliments dangereux et 9,7 millions de litres d'alcool frelaté, d'une valeur de marché estimée à 55 millions d'euros, ont été saisis au cours de cette 7e opération Opson qui s'est déroulée du 1er décembre 2017 au 31 mars 2018, précisent les organisations de coopération policière dans des communiqués.

C'est une fois de plus l'alcool de contrebande qui a constitué la plus grande part des saisies, relèvent les organisations.

En Indonésie, la police a ainsi saisi d'importantes quantités d'alcool frelaté après la mort de 60 personnes qui en avaient bu.

yaourts, sauce tomate infestés

En Russie, près de 50 usines clandestines produisant plus de 1,6 million de litres d'alcool illégal ont été mises au jour. Plus de 280 personnes sont poursuivies.

En Jordanie, ce sont 90 tonnes de farine infestée par des charançons qui ont été saisies et en Bulgarie de la viande de porc contaminée par un parasite. Douze personnes ont été testées positives à la trichinose, une maladie provoquée par le parasite, après en avoir consommé.

Les autorités soudanaises ont quant à elles saisi 5,5 tonnes de produits frelatés dont des yaourts, de la sauce tomate ou de l'huile. Elles ont également découvert une société enregistrée en Syrie qui produisait illégalement au Soudan pesticides, additifs alimentaires et cosmétiques.

Le démantèlement de ces réseaux criminels «constitue une étape majeure pour endiguer le flot de produits potentiellement mortels» qui menacent les consommateurs, s'est félicité Daoming Zhang, responsable de la lutte contre les marchés illicites à Interpol, cité dans le communiqué.

Ce type de trafic implique souvent les mêmes réseaux que la contrefaçon de médicaments qui constitue aussi un risque pour la santé publique, relève le communiqué. (afp/nxp)

Créé: 25.04.2018, 14h18

Articles en relation

La consommation d'alcool frelaté fait 60 morts

Indonésie Selon un bilan encore provisoire, les personnes décédées ont consommé de l'alcool pur mélangé avec un médicament contre la toux et un anti-moustique. Plus...

De l'alcool frelaté tue 12 personnes en Inde

Asie du Sud Les forces de l'ordre ont interpellé 21 personnes en lien avec cet incident, qui est considéré comme très fréquent dans le pays. Plus...

Une cinquantaine de décès dus à l'alcool frelaté

Ukraine Face à la multiplication des cas d'intoxication, une enquête a été ouverte pour «fabrication illégale de produits ayant entraîné un empoisonnement». Plus...

Du cognac frelaté fait 23 morts en une semaine

Ukraine Au moins 23 personnes ont péri en moins d'une semaine après avoir ingurgité une mixture fabriquée dans l'est du pays. Plus...

De l'alcool frelaté fait de nombreuses victimes

Inde Vingt-et-un ouvriers sont morts après avoir bu de l'alcool frelaté dans le nord du pays où ce type d'incident est très fréquent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...