Salah Abdeslam boycotte le reste de son procès

BruxellesLe survivant du commando des attentats à Paris, jugé en Belgique suite à une fusillade pendant sa cavale, ne reviendra pas à son procès.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes qui ont attaqué Paris du 13 novembre 2015, jugé depuis lundi à Bruxelles dans un autre dossier, a fait savoir qu'il ne souhaitait plus comparaître à ce procès, a annoncé mardi le tribunal de la capitale belge. «Il m'est apparu important de vous informer que monsieur Salah Abdeslam a informé le tribunal qu'il ne souhaitait pas comparaître à l'audience de ce jeudi 8 février», a indiqué dans un communiqué Luc Hennart, président du tribunal de première instance francophone de Bruxelles.

C'est ce magistrat qui a la charge d'organiser l'audience qui s'est ouverte lundi pour juger Salah Abdeslam et un complice de sa fuite Sofiane Ayari. Tous deux sont accusés d'avoir tiré sur des policiers à Bruxelles le 15 mars 2016.

Il garde le silence

Lundi à l'ouverture du procès, Salah Abdeslam, qui avait pourtant souhaité comparaître, a refusé de répondre aux questions et défié la justice au nom d'Allah. «Je n'ai pas peur de vous, je n'ai pas peur de vos alliés, de vos associés, je place ma confiance en Allah et c'est tout», a-t-il notamment lancé au tribunal.

Suspendu lundi en fin d'après-midi, le procès doit reprendre jeudi avec comme point d'orgue les plaidoiries de la défense, notamment celle de Me Sven Mary, avocat tout juste rappelé aux côtés de Salah Abdeslam.

Lundi, une même peine de vingt ans de prison assortie d'une période de sûreté des deux tiers --soit le maximum encouru-- a été requise à l'encontre de deux prévenus. Salah Abdeslam, Français d'origine marocaine âgé de 28 ans, et Sofiane Ayari, un Tunisien de 24 ans, doivent répondre de «tentative d'assassinat sur plusieurs policiers» et «port d'armes prohibées», le tout «dans un contexte terroriste».

(afp/nxp)

Créé: 06.02.2018, 13h19

Galerie photo

Procès à Bruxelles de Salah Abdeslam

Procès à Bruxelles de Salah Abdeslam Le suspect clé des attentats de Paris est jugé à Bruxelles dès lundi 5 février pour une fusillade avec des policiers belges pendant sa cavale.

Articles en relation

Vingt ans requis contre Abdeslam qui ne dit mot

Belgique La première journée du procès de Salah Abdeslam et Sofien Ayari pour la fusillade survenue à Bruxelles lors de la cavale du terroriste s'est tenue sans que le Français ne daigne participer. Plus...

«Je n'ai pas peur de vous, ma confiance va à Allah»

Bruxelles Salah Abdeslam est apparu pour la première fois en public lundi au tribunal de Bruxelles. Extraits des rares moments où il s'est exprimé. Plus...

Retrouvez le fil du procès de Salah Abdeslam

Belgique Le procès a repris lundi après-midi à Bruxelles. Salah Abdeslam et Sofien Ayari encourent 20 ans de prison après une fusillade en mars 2016. Plus...

Procès sous haute sécurité pour Salah Abdeslam

Bruxelles Le suspect clé des attentats de Paris est jugé à Bruxelles dès lundi pour une fusillade avec des policiers belges pendant sa cavale. Les mesures de sécurité sont particulièrement fortes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...