Scandale du diesel: des perquisitions chez VW

AllemagneUne nouvelle enquête a été ouverte par le parquet allemand sur des soupçons de manipulations de marché de la part de Volkswagen.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La justice allemande a ordonné début mars de nouvelles perquisitions au siège du constructeur Volkswagen, dans le cadre d'une enquête pour manipulation de cours liée au scandale des moteurs diesel truqués, selon des sources concordantes.

«Des documents et d'importantes masses de données» ont été saisis dans 13 bureaux du géant de l'automobile à Wolfsbourg, a indiqué mardi à l'hebdomadaire Wirtschaftswoche un porte-parole du parquet de Brunswick.

Selon la même source, il s'agit d'enquêter sur un communiqué financier, publié le 9 décembre 2015 par Volkswagen, qui minimisait l'ampleur de la fraude sur les moteurs diesel révélée trois mois plus tôt. Le parquet soupçonne ce document d'être «objectivement faux» et destiné à tromper les investisseurs.

VW confirme

Volkswagen a confirmé à l'AFP la tenue de ces nouvelles perquisitions et le lien avec le communiqué de fin 2015, mais se dit «convaincu d'avoir convenablement rempli ses obligations réglementaires d'information», selon un porte-parole.

Le parquet de Brunswick, parmi d'autres investigations sur des motifs distincts, enquête depuis juin 2016 sur des soupçons de manipulation de cours visant notamment l'ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, ainsi que son ex-directeur financier devenu président du conseil de surveillance, Hans Dieter Pötsch.

Saisi par le gendarme allemand des marchés financiers (Bafin), le parquet de Stuttgart a de son côté ouvert en février 2017 une enquête visant notamment l'actuel patron du groupe, Matthias Müller, pour avoir «consciemment informé avec retard» les marchés financiers de la tricherie de grande ampleur du géant de l'automobile.

L'action avait dévissé

Après les révélations sur la tricherie, l'action de Volkswagen avait dévissé de 40% en deux jours. Des investisseurs ont encaissé de grosses pertes et réclament maintenant des milliards d'euros à Volkswagen.

La justice, aussi bien aux Etats-Unis qu'en Allemagne, cherche toujours à établir les responsabilités individuelles dans la manipulation des valeurs d'émissions polluantes au sein du groupe allemand, qui a jeté une suspicion générale sur le secteur et écorné l'image de la technologie diesel sur le Vieux continent. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2018, 11h08

Articles en relation

Volkswagen échoue toujours aux contrôles

Australie Des véhicules du constructeur allemand rappelés et modifiés ne respectent toujours pas en conditions réelles les régulations en Australie. Plus...

Dieselgate: nouvelles perquisitions chez Audi

Allemagne La marque Audi est impliquée dans le scandale des émissions polluantes des moteurs diesel de Volkswagen, sa maison-mère. Plus...

Tests humains et animaux réalisés «depuis des années»

Pays-Bas Volkswagen, BMW, Daimler et l'équipementier Bosch doivent faire face au scandale des tests de pollution. Plus...

Pour le patron de «VW», le diesel n'est pas «mort»

Automobile Lors d'une conférence de presse à Berlin, Mathias Müller s'est dit convaincu d'une «renaissance» du diesel. Plus...

Le diesel a moins la cote chez les Allemands

Allemagne La proportion de nouvelles voitures diesel immatriculées en Allemagne est en baisse. Elles représentent un tiers des ventes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...