Soupçons de falsifications policières

Attentat de BerlinLa police locale aurait falsifié un document qui aurait pu conduire à l'arrestation d'Anis Amri avant son passage à l'acte.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La ville de Berlin a accusé mercredi la police locale d'avoir falsifié un document qui aurait théoriquement pu conduire à l'arrestation d'Anis Amri avant qu'il ne commette l'attentat au camion bélier contre un marché de Noël en décembre. Une plainte a été déposée.

Des sanctions disciplinaires au sein de la police judiciaire berlinoise (LKA) ont également été diligentées, a annoncé Andreas Geisel, le ministre de l'intérieur de la capitale allemande, qui jouit du statut d'Etat régional.

Selon lui, les enquêteurs disposaient, plusieurs mois avant l'attentat, qui a fait 12 morts le 19 décembre sur le marché de Noël de Berlin, de suffisamment d'éléments pour qu'Anis Amri, un Tunisien de 24 ans surveillé par la police, soit arrêté.

Trafic de drogue

«Selon les experts, les éléments (qui étaient alors en possession des policiers berlinois, ndlr) auraient suffi à obtenir un mandat d'arrêt du parquet», a indiqué Andreas Geisel

La surveillance des communications téléphoniques d'Amri, suspendue à la fin septembre 2016 après plusieurs mois d'écoutes, avait en effet révélé qu'il se livrait à un trafic de stupéfiants en bande organisée, ce qui rendait son arrestation «tout à fait possible», selon le ministre.

Or, un document établi par la police berlinoise «le 17 janvier 2017, mais visiblement antidaté au 1er novembre» 2016, manifestement pour tenter de masquer des négligences dans la surveillance, ne parle que de petits trafics et d'anesthésiques, délits qui ne rendaient pas l'interpellation du Tunisien urgente, a ajouté Andreas Geisel. Le ministre pointe une «falsification»« et une «soustraction de malfaiteur».

Failles du système fédéral

La pire attaque djihadiste commise sur le sol allemand avait mis au jour les failles du système fédéral où les compétences en matière de police ou de surveillance sont partagées entre les 16 Etats régionaux et l'Etat fédéral.

Anis Amri, un demandeur d'asile débouté avait fait allégeance à l'Etat islamique (EI). Il était parvenu à passer entre les mailles du filet malgré la surveillance, dont il avait fait l'objet en profitant notamment de l'éclatement des responsabilités. Il avait finalement été abattu le 23 décembre par des policiers italiens à Milan. (ats/nxp)

Créé: 18.05.2017, 01h26

Articles en relation

L'Italie défend les policiers qui ont abattu Amri

Terrorisme Le ministre italien de l'Intérieur a encore salué devant la presse étrangère les deux policiers qui ont abattu l'auteur présumé de l'attentat de Berlin. Plus...

Une mosquée radicale de Berlin fermée

Allemagne Les autorités ont fermé le lieu de culte fréquenté par Anis Amri, l'auteur de l'attentat au camion contre un marché de Noël en décembre. Plus...

Les policiers ayant abattu Amri récompensés

Attentat de Berlin Les deux agents qui ont tiré sur l'auteur de l'attentat de Berlin ont été mutés et leurs «aspirations facilitées». Plus...

L'arme de l'attentat de Berlin venait de Suisse

Terrorisme Le Ministère public de la Confédération a annoncé mercredi que l'arme utilisée par Anis Amri avait bien transité par notre pays. Plus...

Quatre contacts d'Anis Amri innocentés

Attentat de Berlin Les quatre Tunisiens arrêtés pour leur lien présumé avec l'auteur de l'attentat de Berlin, dont son neveu, «n'ont aucun lien» avec cette attaque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...