SpaceX envoie une fusée recyclée vers l'ISS

EspaceLa fusée recyclée Falcon 9 a décollé lundi avec la capsule Dragon pour ravitailler la Station spatiale internationale.

La fusée Falcon 9 a décollé depuis une rampe de lancement de la Nasa à Cap Canaveral, en Floride. (Lundi 2 avril 2018)

La fusée Falcon 9 a décollé depuis une rampe de lancement de la Nasa à Cap Canaveral, en Floride. (Lundi 2 avril 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

SpaceX a réussi lundi à relancer une fusée et une capsule déjà utilisées. Cette dernière est destinée à ravitailler les astronautes de la station spatiale internationale (ISS). Elle emporte également le satellite RemoveDEBRIS auquel la Suisse a participé.

La fusée Falcon 9, avec à son sommet la capsule non habitée Dragon, a décollé à l'heure prévue, à 16h30 (22h30 en Suisse), d'une rampe de lancement de la NASA à Cap Canaveral, en Floride.

«C'est la deuxième mission de ravitaillement pour la NASA pour laquelle non seulement nous utilisons un lanceur déjà utilisé, mais aussi Dragon qui est déjà allé vers la station spatiale internationale», a déclaré dimanche la directrice de la mission Dragon au sein de la société spatiale américaine SpaceX.

2,6 tonnes de matériel

La fusée de lundi avait volé pour la dernière fois en août 2017, et la capsule Dragon avait rejoint l'ISS en avril 2016. En décembre dernier, SpaceX avait pour la première fois réutilisé une fusée et une capsule lors d'une même mission.

La compagnie basée en Californie s'efforce de faire baisser le coût des missions spatiales en réutilisant ses fusées et autres composants après chaque tir, plutôt que de les faire plonger dans l'océan. «Ce qui est vraiment super là-dedans, c'est que c'est en train de devenir la norme», s'est félicitée la responsable.

La capsule est chargée de près de 2600 kg de nourriture et de matériel scientifique, avec notamment un projet d'étude les tempêtes sur terre. Elle emporte également le satellite européen chasseur de déchets spatiaux RemoveDEBRIS, dont le système de vision a notamment été développé par le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) à Neuchâtel.

Filet et harpon

Une fois déployé, le satellite va tester pendant plusieurs mois différentes technologies en lien avec l?élimination de ces déchets, notamment un filet et un harpon. Une telle mission représente une première européenne, a indiqué le CSEM mardi dans un communiqué.

Le vaisseau-cargo doit s'arrimer à la station spatiale mercredi matin et restera en orbite pendant près d'un mois avant de revenir sur terre. Il s'agit de la 14e mission de ravitaillement de SpaceX pour la NASA. (afp/nxp)

Créé: 02.04.2018, 23h30

Articles en relation

Elon Musk envisage des bases sur la Lune ou Mars

Aventure spatiale La société spatiale SpaceX, qui a lancé en février une puissante fusée vers Mars, pourrait mener dès l'an prochain des vols-tests de son vaisseau interplanétaire. Plus...

Quel avenir pour Falcon Heavy?

Espace La super fusée SpaceX a décollé avec succès mardi. Mais le futur économique «de ce lanceur est assez obscur», selon une spécialiste. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.