Sur fond de crise, Ali Bongo fête ses 60 ans

GabonAlors que le président gabonais est convalescent, le pays s'interroge sur son avenir.

Ali Bongo a fait un AVC le 24 octobre. Depuis lors, il n'est plus apparu en public.

Ali Bongo a fait un AVC le 24 octobre. Depuis lors, il n'est plus apparu en public. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, victime d'un AVC fin octobre à Ryad, va fêter samedi ses 60 ans au Maroc où il est en convalescence depuis fin novembre. Cette absence prolongée suscite des interrogations quant à l'avenir du pays.

Au Gabon, petit pays pétrolier d'Afrique centrale de moins de deux millions d'habitants, rares sont ceux qui depuis plus de trois mois, ne se sont pas posé la sempiternelle question: «comment va Ali?» Depuis son accident vasculaire cérébral le 24 octobre alors qu'il se trouvait en Arabe saoudite, il n'a fait aucune apparition publique. Quelques photos et vidéos officielles ont tenté de combler le vide, avant que la présidence n'annonce son retour mi-janvier.

«Ils travaillent énormément»

Ce fut un passage-éclair de quelques heures à Libreville, mais personne n'a aperçu Ali Bongo, hormis les membres du nouveau gouvernement qui ont prêté serment devant lui, et quelques personnalités politiques.

Bon gré mal gré, les pro-Bongo ont dégainé un arsenal de formules pour essayer de convaincre le Gabon que son président, au pouvoir depuis 2009 après avoir pris la relève de son père décédé, allait bien. Mais aucun élément probant n'est venu renforcer ces affirmations: il n'y a eu aucune réaction du président à une tentative de putsch le 7 janvier, et la communication présidentielle, autrefois prolixe, est aujourd'hui mutique. «Ils travaillent énormément», veut rassurer un proche du palais présidentiel, qui assure que Bongo «rentrera bientôt».

«Guerre des clans»

A Libreville, l'absence du président est à peine perceptible. Seul changement notable en ville: les éléments de la Garde républicaine (GR) qui jalonnaient autrefois le bord de mer quand le président le prenait chaque matin pour aller travailler, ont disparu de la circulation. Les Gabonais, eux, continuent d'essayer de gagner leur pain quotidien dans ce pays autrefois prospère. Mais au climat économique devenu morose depuis la chute du prix du baril de pétrole en 2014.

En coulisses pourtant, l'effervescence est de mise. Les proches d'Ali Bongo se battent pour les nominations aux postes clés et pour renforcer leur emprise sur le pouvoir. Largement décryptée dans la presse locale, la «guerre des clans» entre caciques du système Bongo bat son plein. «Il y a déjà une omerta, il ne faudrait pas que ça devienne une vendetta», note un ancien ministre. «Le Gabon se prépare pour sa nuit des longs couteaux», pense un journaliste gabonais, se faisant le porte-voix de nombreux citoyens inquiets pour leur avenir.

Autre scénario

Que va-t-il se passer? Dans les maquis (bars populaires), autour d'une bière, on échafaude tous les scénarios. Le premier est celui d'un retour triomphal du président désormais sexagénaire et avec lui, le retour à la normalité.

Un autre scénario revient beaucoup: «le Gabon va se 'boutefliker'», en référence à la présidence quasi-invisible de l'Algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, lui aussi victime d'un AVC en 2013. Il apparaît très rarement en public, toujours en fauteuil roulant.

Enfin, d'autres voient dans cette «guerre des clans» les prémices d'un changement radical. Il y a des «signaux (...) d'un coup en préparation, il faut voir comment ca va se dérouler mais il paraît compliqué» que la situation actuelle «reste en l'état», estime l'ancien ministre. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2019, 10h47

Articles en relation

Le président Bongo rentre au Gabon

Afrique Le président Ali Bongo Ondimba quitte le Maroc et rentre au Gabon après plusieurs semaines d'absence suite à un AVC. Plus...

Le président Ali Bongo a fait un AVC

Gabon Le vice-président gabonais a reconnu dimanche que le président avait connu un gros problème de santé. Plus...

Le président Ali Bongo est au plus mal

Gabon La présidence du Gabon a confirmé la gravité de l’état de santé du chef d’Etat. Plus...

Suspendu pour avoir écrit sur la santé de Bongo

Gabon L'Aube, un journal gabonais, a été suspendu trois mois pour avoir rédigé un article concernant l'état de santé du président Ali Bongo Ondimba. Plus...

Bongo prête serment pour un second septennat

Gabon Le président de 57 ans rempile pour un nouveau mandat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 21 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...