Tentative de piratage contre les démocrates

Etats-UnisDes pirates informatiques ont une nouvelle fois tenté d'infiltrer une base de données du Parti démocrate américain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des pirates informatiques ont tenté d'accéder à une base de données du parti démocrate américain recensant des millions d'électeurs potentiels, a révélé mercredi la société qui a sonné l'alarme sur cette cyberattaque rappelant l'offensive du renseignement russe pendant la présidentielle de 2016.

Moins de trois mois avant les élections législatives cruciales de mi-mandat, sur lesquelles les démocrates misent pour faire basculer la majorité au Congrès américain, l'entreprise Lookout a cette fois détecté «une tentative de phishing», ou hameçonnage, contre le parti démocrate (DNC). Elle ciblait une base de données, appelée «VoteBuilder», gérée par NGP VAN, l'une des principales entreprises du secteur.

Les pirates avaient monté une page imitant celle où les utilisateurs doivent entrer leur identifiant et mot de passe. «Après avoir prévenu l'hébergeur», DigitalOcean, «le site de phishing a été supprimé en quelques heures», explique Lookout.

L'identité des pirates reste inconnue. Le responsable de la sécurité informatique du parti démocrate, Bob Lord, a affirmé au Washington Post qu'ils n'étaient pas parvenus à entrer dans leur système. «Il est évident que ces intervenants recherchaient les informations les plus sensibles du parti --le fichier d'électeurs-- mais le DNC a pu empêcher le piratage en travaillant avec» les autres acteurs du secteur «pour l'identifier et prendre des mesures pour y mettre fin», a-t-il assuré.

Le procureur spécial chargé de l'enquête sur une ingérence du Kremlin dans la présidentielle américaine de 2016 a inculpé en juillet douze agents du renseignement russe pour avoir piraté les ordinateurs du parti démocrate pendant la campagne de Hillary Clinton contre le républicain Donald Trump.

L'entreprise Microsoft a pour sa part annoncé mardi que des pirates informatiques russes au service du Kremlin avaient visé les sites internet de centres de réflexion conservateurs américains. Les hackers ont mis en ligne des faux sites imitant ceux de deux centres de réflexion et du Sénat des Etats-Unis. (afp/nxp)

Créé: 23.08.2018, 00h38

Articles en relation

La plateforme de discussion Reddit piratée

High-Tech Reddit a été victime d'un piratage en juin. Une attaque «sérieuse», effectuée via l'interception de SMS d'authentification. Plus...

Douze espions russes inculpés pour piratage

Etats-Unis Des membres des services de renseignement de l'armée russe (GRU) sont accusés d'avoir sabordé la campagne présidentielle d'Hillary Clinton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...