Trump: «Je ne suis pas au-dessus des lois»

Ingérence russeAprès avoir provoqué un tollé de lundi pour avoir dit qu'il avait le «droit absolu», le président américain a tempéré ses propos juste avant de partir au Québec.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi qu'il n'était «pas au-dessus des lois» tout en répétant avoir «le droit absolu» de s'accorder la grâce présidentielle dans l'enquête sur une éventuelle collusion avec la Russie lors de la campagne présidentielle de 2016.

«Je ne suis pas au-dessus des lois. Je veux que personne ne soit au-dessus des lois», a-t-il déclaré à la presse avant de quitter Washington pour assister au sommet du G7 au Québec. «Oui, j'ai le droit absolu de me gracier. Mais je ne le ferai pas parce que je n'ai rien fait de mal», a-t-il ajouté.

«Il n'y a pas eu de collusion, il n'y a pas eu d'obstruction, c'est une fiction créée de toutes pièces et une chasse aux sorcières», a assuré le président.

Donald Trump provoque un tollé depuis lundi après avoir affirmé qu'il avait le «droit absolu» de s'accorder la grâce présidentielle, dans un tweet évoquant l'enquête sur une éventuelle collusion entre son équipe de campagne et Moscou lors de la campagne présidentielle de 2016, ainsi qu'une possible «obstruction de justice» de sa part.

Le président américain multiplie depuis des mois les critiques contre cette enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller, un ex-chef du FBI respecté par les républicains comme les démocrates.

La question divise les experts alors que plusieurs responsables politiques, démocrates comme républicains, ont mis en garde contre les conséquences politiques d'une telle décision. (afp/nxp)

Créé: 08.06.2018, 15h58

Articles en relation

Trump: «J'ai le droit absolu de me gracier»

Etats-Unis Empêtré dans des soupçons d'ingérence russe, le président des Etats-Unis a clamé son droit à s'accorder lui-même la grâce présidentielle. Plus...

Ingérence russe: Trump fustige le New York Times

Etats-Unis Donald Trump a accusé le procureur spécial Mueller de divulguer des informations sur son enquête au journal new-yorkais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...