Trump a déclenché des alertes à la bombe

JaponDans plusieurs endroits où se trouvait le président américain - actuellement en visite au Japon - des alertes à la bombe ont été signalées.

Donald Trump a entamé, au Japon, une longue tournée en Asie.

Donald Trump a entamé, au Japon, une longue tournée en Asie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Japon était touché lundi par plusieurs alertes à la bombe, rarissimes dans l'archipel, alors que le président américain Donald Trump était en visite officielle dans le pays.

Aucune trace d'explosifs n'a cependant été trouvée et aucune arrestation n'a eu lieu, a appris l'AFP auprès de la police japonaise.

Les alertes à la bombe ont eu lieu dans plusieurs endroits à l'ouest du Japon, loin de Tokyo, où Donald Trump se trouvait lundi.

Dans la préfecture de Shiga (ouest), une compagnie de ferry a reçu un appel anonyme d'un homme «qui affirmait avoir placé une bombe à l'intérieur d'un bateau de plaisance, censée exploser une heure plus tard», a rapporté à l'AFP un porte-parole de la police.

La police a mené d'intenses recherches à bord du bateau, dont les 290 passagers avaient été évacués, mais n'a trouvé aucun engin explosif, tandis que l'homme à l'origine de l'appel était toujours recherché, a ajouté ce porte-parole.

Bombe dans une gare

Une autre compagnie de ferry à Hiroshima a reçu des menaces similaires, par téléphone également.

La liaison maritime avec l'île d'Itsukushima, prisée par les touristes pour son célèbre sanctuaire shinto inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, a ainsi dû être temporairement suspendue pour procéder aux vérifications.

A Osaka (ouest), c'est un grand magasin qui a fait l'objet d'une alerte à la bombe, qui s'est avérée être là aussi un canular.

Enfin à Kyoto, un opérateur de transport ferroviaire a reçu une information anonyme annonçant qu'une bombe allait exploser une heure plus tard dans une gare, selon l'agence de presse Jiji. La gare en question a été temporairement fermée, affectant quelque 8000 voyageurs.

(afp/nxp)

Créé: 06.11.2017, 09h22

Articles en relation

Trump ne veut plus être patient avec Pyongyang

Japon Le président américain Donald Trump a estimé à Tokyo que le programme nucléaire nord-coréen était «une menace pour le monde civilisé». Plus...

Trump passe le test du protocole avec l'empereur

Japon Le président américain a rencontré lundi l'empereur Akihito, une visite truffée de potentielles embûches protocolaires. Plus...

Au Japon, Trump joue au golf et évoque Pyongyang

Asie Après la diplomatie du golf dimanche, Donald Trump a abordé la crise nord-coréenne avec les dirigeants japonais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.