Une bactérie rare tue 6 nouveau-nés

Afrique du SudUn hôpital de Johannesburg est confronté depuis juillet à une série de décès causés par une bactérie résistante aux antibiotiques.

Une colonie de bactéries Klebsiella pneumonia, cultivées à des fins scientifiques.

Une colonie de bactéries Klebsiella pneumonia, cultivées à des fins scientifiques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités sanitaires sud-africaines ont annoncé la fermeture de plusieurs services d'un hôpital public de Johannesburg, dont sa maternité, après la mort de six nouveau-nés victimes d'une infection rare par la bactérie Klebsiella pneumonia.

Série de contaminations

Situé dans l'est de la plus grande ville du pays, l'hôpital Thelle Mogoerane, dans le township de Vosloorus, est confronté depuis juillet à une série de contaminations par cette bactérie, résistante aux antibiotiques usuels, a révélé dimanche le ministre sud-africain de la Santé, Aaron Motsoaledi.

«Nous ne pouvons plus accueillir de nouveau-nés là-bas», a ajouté M. Motsoaledi devant la presse.

Naturellement présente dans certains organes, la bactérie Klebsiella pneumoniae peut s'avérer dangereuse lorsque le système immunitaire du patient est affaibli et provoquer des infections susceptibles d'être fatales.

Les personnes affectées ont été transférées dans d'autres établissements hospitaliers de la région.

Surpopulation pointée du doigt

Lors de sa conférence de presse, le ministre de la Santé a attribué l'infection à la surpopulation des établissements de santé de la région qui, a-t-il déploré, ne permet pas d'appliquer les mesures normales de prévention des infections.

Dans la province du Gauteng (nord) qui abrite Johannesburg et la capitale Pretoria, les maternités et autres services de néonatologie affichent un taux d'occupation de 132%.

Une partie de cette suroccupation est due à la présence dans la province de nombreux étrangers venus des pays voisins, dont le Zimbabwe, en Afrique du Sud pour s'y faire soigner. (afp/nxp)

Créé: 17.09.2018, 15h33

Articles en relation

Mort de 2 Britanniques liée à l'E. coli

Egypte La mort, au mois d'août, de deux touristes britanniques en Egypte était liée à une infection à la bactérie E. coli. Plus...

Percée dans la lutte contre le staphylocoque

Suisse La bactérie multirésistante peut provoquer une large palette d'infections graves, voire mortelles. Plus...

Bactérie ennemie des grands brûlés bientôt désarmée

Genève Des chercheurs ont identifié les stratégies de la Pseudomonas aeruginosa, une bactérie qui menace les grands brûlés de septicémie. De nouvelles thérapies en vue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...