Une des Pussy Riot fustige le système pénitentiaire

RussieLa deuxième jeune femme du groupe contestataire russe Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova, libérée lundi après avoir été amnistiée, a fustigé le système pénitentiaire russe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nadejda Tolokonnikova, une des membres des Pussy Riot libérée lundi, a affirmé que la Russie était «construite sur le modèle d'une colonie pénitentiaire».

«La Russie est construite sur le modèle d'une colonie pénitentiaire et c'est la raison pour laquelle il est si important de changer les colonies pour changer la Russie de l'intérieur», a-t-elle déclaré à des journalistes à sa sortie de détention à Krasnoïarsk en Sibérie orientale, selon des images retransmises à la télévision.

«Les camps sont le visage du pays», a-t-elle ajouté. Elle a jugé que le temps qu'elle avait passé en détention n'avait pas été «du temps perdu», et estimé qu'elle avait «grandi» grâce à cette expérience.

«J'ai vu cette petite machine totalitaire de l'intérieur», a-t-elle déclaré, promettant de se consacrer à la défense des détenus.

Nadejda Tolokonnikova a été libérée lundi après avoir été amnistiée, au terme de près de deux ans d'incarcération pour avoir chanté une prière «anti-Poutine» dans la cathédrale de Moscou. (ats/nxp)

Créé: 23.12.2013, 13h30

Articles en relation

La seconde membre des Pussy Riot a été libérée

Russie Après Maria Alekhina, Nadejda Tolokonnikov, l'autre membre des Pussy Riot emprisonnée en Sibérie, a été libérée de son camp lundi. Plus...

Marco Weber, ses camarades et les Pussy Riot graciés

Russie Les députés russes ont approuvé mercredi la loi sur l'amnistie pour les 20 ans de la Constitution. Les Pussy Riot et les 30 activistes de Greenpeace, dont le Zurichois Marco Weber, vont en profiter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.