Vidéo de l'accident mortel Uber diffusée

Etats-UnisLa police a diffusé mercredi une vidéo de l'accident mortel impliquant une voiture autonome Uber.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police de Tempe, en Arizona, a diffusé mercredi un bref enregistrement vidéo de la collision mortelle survenue entre un véhicule autonome Uber et une passante dimanche soir dans la banlieue de Phoenix. C'est la première fois qu'un accident mortel impliquait un véhicule à conduite autonome.

L'extrait, qui dure 21 secondes, utilise les images enregistrées par deux caméras équipant la voiture, l'une tournée vers l'avant et filmant la route, l'autre tournée vers l'intérieur et filmant l'habitacle du véhicule, un SUV Volvo XC90, qui circulait en mode autonome au moment du choc.

Sur les images, on voit apparaître brutalement la victime, sortant de l'obscurité depuis la voie de gauche et traversant la chaussée hors des passages protégés en poussant son vélo. La séquence s'arrête juste avant le choc. La femme, qui était âgée de 49 ans, a succombé à ses blessures après avoir été hospitalisée.

La «conductrice» regarde vers le bas

Sur les images montrant l'habitacle, la conductrice supervisant le test regarde vers le bas, et non vers la route, pendant les 3/4 de la séquence. Elle lève les yeux vers la route une fraction de seconde avant la fin de l'enregistrement et son expression faciale rend compte du choc.

A la suite de cet accident, Uber a suspendu ses programmes d'essais de véhicules autonomes en Amérique du Nord. Les autorités de régulation du transport ont ouvert une enquête qui devra notamment déterminer si la technologie de conduite autonome d'Uber est prête à être testée sur route ouverte.

«Dans ce cas, les capteurs auraient dû détecter la piétonne. Les caméras étaient probablement inutilisables (ndlr, du fait de l'obscurité), mais en revanche, les radars et le système Lidar (ndlr, un système de détection à distance basé sur la lumière) auraient dû repérer la piétonne», estime l'universitaire Raj Rajkumar, spécialiste des systèmes de conduite autonome à la Carnegie Mellon.

«Même si aucune information n'est disponible, on pourrait conclure, sur la base de cette seule vidéo, que le logiciel équipant le véhicule Uber présente des problèmes qui doivent être rectifiés», ajoute-t-il. (ats/nxp)

Créé: 22.03.2018, 03h58

Toyota suspend ses tests de conduite autonome après l'accident d'Uber

Toyota a décidé de suspendre ses tests de conduite autonome, arguant de l'impact «émotionnel» sur ses équipes de l'accident Uber. «Nous surveillons la situation et prévoyons de les reprendre au moment opportun», a précisé un porte-parole.

Articles en relation

L'ancien patron d'Uber se lance dans l'immobilier

Etats-Unis Travis Kalanick a décidé d'investir 150 millions de dollars dans une petite start-up immobilière qu'il va diriger. Plus...

Uber suspend ses voitures autonomes

Etats-Unis Le spécialiste du transport avec chauffeur a suspendu son programme après la mort d'une femme dans l'Arizona percutée par une de ses voitures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...