Accident maritime: de la poudre toxique sur une île

Pays-BasUn navire avait perdu 270 conteneurs en mer du Nord. Jeudi, un sac de 25 kg de substance toxique peroxyde a été retrouvé sur une plage néerlandaise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un sac de 25 kg de poudre a été retrouvé jeudi sur une plage d'une île au nord des Pays-Bas, provenant probablement d'un des 270 conteneurs perdus par un navire la veille qui transportait notamment du peroxyde organique, substance dangereuse.

«Un sac de 25 kg de poudre a été retrouvé sur la plage de Schiermonnikoog. Il pourrait s'agir de la substance toxique peroxyde», a déclaré à l'AFP une porte-parole des services de sécurité de la Frise, région dont dépend la petite île.

«Les pompiers sont en train d'analyser la poudre», a-t-elle ajouté, sans donner davantage de précisions. Les autorités ont conseillé aux habitants et aux personnes venues aider au nettoyage des plages de rester à l'écart des conteneurs, de ne pas y toucher et de ne pas y respirer l'air.

Des barils de peroxyde organique

Les conteneurs du MSC Zoe, touché par une tempête, sont tombés à l'eau dans la nuit de mardi à mercredi à proximité de l'île allemande de Borkum, avant de dériver vers les Pays-Bas.

Une vingtaine de conteneurs remplis notamment de pièces détachées de voitures, d'écrans de télévision, d'ampoules, de meubles et de jouets se sont échoués mercredi au large de plusieurs îles des Wadden.

Trois conteneurs, qui n'ont pas encore été localisés, contiennent des barils de peroxyde organique sous forme de poudre, ont indiqué les gardes-côtes néerlandais, selon lesquels il est fort probable qu'ils aient coulé.

Extrêmement inflammable

Ce composé est extrêmement inflammable et la fumée qu'il dégage s'il brûle peut être source d'irritations. Il est en particulier utilisé dans la fabrication de plastiques, de polystyrène et de PVC.

Le MSC Zoe, battant pavillon du Panama, a accosté au port allemand de Bremerhaven un peu avant 01H00 locale (00H00 GMT). Pour le moment, six conteneurs ont été retrouvés sur les côtes allemandes, et les recherches se poursuivent en mer avec les autorités néerlandaises.

«Le nombre total de conteneurs perdus sera comptabilisé seulement après décompte des (conteneurs) restants à Bremerhaven», ce qui pourrait prendre plusieurs jours, selon un porte-parole du Centre de commandement maritime allemand Havariekommando cité par l'agence allemande DPA.

Selon le Havariekommando, seul «un conteneur rempli de marchandises dangereuses est passé par-dessus bord», un chiffre qui diffère des autorités néerlandaises. (afp/nxp)

Créé: 03.01.2019, 15h30

Articles en relation

Ils mangent du riz «toxique» et meurent

Inde Onze personnes sont mortes après avoir mangé du riz, probablement contaminé par une substance toxique, lors d'une cérémonie dans un temple hindou. Plus...

Le pic de pollution vire à la polémique

Chine Les autorités n'ont pas jugé bon de fermer les écoles dans la ville la plus touchée du pays par le brouillard toxique. Plus...

Un brouillard toxique va s'abattre sur Pékin

Chine La capitale est en «alerte rouge», une première en 2016. Un nuage de pollution se dirige vers le nord du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.