L'accord de libre-échange amendé a été signé

AmériquesLe nouvel accord de libre-échange, qui modernise l'Alena, avait déjà été signé dans sa version initiale par les trois pays à la fin novembre 2018.

La vice-Première ministe canadienne Chrystia Freeland, le négociateur américain Robert Lighthizer et son homologue mexicain Jesus Seade ont signé l'AEUMC.

La vice-Première ministe canadienne Chrystia Freeland, le négociateur américain Robert Lighthizer et son homologue mexicain Jesus Seade ont signé l'AEUMC. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'accord de libre-échange en Amérique du Nord, dont les amendements ont été négociés pendant une année, a été signé mardi à Mexico. Les représentants des gouvernements des Etats-Unis, du Canada et du Mexique ont apposé leurs signatures au bas du document.

«Il s'agit d'attirer plus d'investissements pour l'Amérique du Nord. Et s'il y a des investissements, il y a de la croissance. S'il y a de la croissance, il y a du bien-être», a déclaré le président mexicain Andrés Manuel López Obrador en concluant la cérémonie de signatures au palais présidentiel.

«C'est aussi un accord pour améliorer les conditions de travail, un accord qui profite aux travailleurs au Canada, aux États-Unis et au Mexique», a-t-il ajouté. Il a insisté sur «la coopération pour le développement qui permettra l'unité du continent américain, l'unité de notre continent».

ALENA modernisée

Cette version finale de l'accord, qui contient des amendements discutés par les trois pays, modernise le traité de l'ALENA, signé par l'ex-président américain Bill Clinton il y a 25 ans, qui a lié entre elles les trois économies d'Amérique du Nord.

L'ALENA avait créé une vaste zone de commerce regroupant quelque 500 millions d'habitants, dans le but affiché de contribuer à la croissance économique et à la hausse du niveau de vie de la population des trois pays membres. Avec des résultats mitigés, selon les économistes.

Le nouvel accord, ou AEUMC, avait déjà été signé dans sa version initiale par les trois pays à la fin novembre 2018. Seul le Parlement mexicain l'a pour le moment ratifié.

Il ne sera pas ratifié par le congrès des Etats-Unis avant le début 2020, a prévenu le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell. Il a ajouté que le vote final au congrès devrait «très probablement» attendre la fin du procès en destitution du président américain Donald Trump, qui pourrait être organisé au Sénat en janvier. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2019, 21h25

Articles en relation

La Suisse et 59 autres pays au chevet de l'OMC

Commerce mondial Inquiète pour la pérennité de l'institution, la Suisse a piloté une déclaration commune réaffirmant le besoin de pacifier les échanges internationaux. Plus...

Le mécanisme de plainte de l'OMC est hors service

Genève Les Etats-Unis bloquent depuis plusieurs mois l'organe suprême de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) qui, faute de compromis trouvé ce lundi, sera dysfonctionnel dans 48 heures. Plus...

La Suisse est le second pays le mieux préparé

E-commerce Selon un classement de l'ONU, les Pays-Bas devancent la Suisse au classement mondial des pays armés face au commerce en ligne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.