Passer au contenu principal

Les aéroports berlinois prolongent la grève

Swiss a annulé tous ses vols liés à la capitale allemande jusqu'à mercredi matin: 3400 passagers sont concernés.

La grève se terminera mercredi à 5 heures du matin.
La grève se terminera mercredi à 5 heures du matin.
Keystone

La grève du personnel au sol dans les aéroports de Berlin est prolongée, a annoncé le syndicat des services Verdi. Le mouvement social, qui touche également la Suisse, a entraîné l'annulation de 660 vols lundi.

Le syndicat «a décidé lundi de prolonger la grève sur les aéroports berlinois au mardi 14 mars. La grève se terminera mercredi à 5 heures», précise un communiqué. Des retards et annulations de vols sont donc à attendre en conséquence.

Ce lundi, 195 vols étaient encore annulés à l'aéroport de Schönefeld et 465 à celui de Tegel, a indiqué un porte-parole des aéroports berlinois. Déjà vendredi, quelques 650 vols ont été annulés.

Swiss supprime tout

En Suisse, la compagnie Swiss a notamment annulé tous ses vols prévus lundi à destination et en provenance de la capitale allemande.

Les dix liaisons prévues mardi ont également été supprimées, tout comme le vol de mercredi matin de Berlin à Zurich, a indiqué le transporteur à la croix blanche, en mains de l'allemand Lufthansa. Quelque 3400 passagers de Swiss sont concernés par la grève.

De son côté, Easyjet, qui relie Berlin depuis Genève et Bâle, annonce la suppression de dix vols depuis et à destination de ces deux aéroports.

Négociations salariales

La grève affecte également les liaisons d'AirBerlin sur Zurich. Les voyageurs doivent s'attendre à des retards, des annulations et d'importantes limitations à l'assistance aux bagages, a indiqué la compagnie sur son site Internet. Les clients sont priés de s'informer régulièrement quant au statut de leur vol.

Cette grève du personnel au sol, après deux mouvements de ce type à Berlin en février, intervient dans le cadre de négociations salariales conduites par Verdi. Le syndicat réclame auprès de plusieurs aéroports allemands une meilleure rémunération pour les employés au sol (environ 2000 personnes à Berlin), qui s'occupent notamment du chargement des bagages ou de l'enregistrement.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.