Affaire Assange: deux nouveaux témoins

SuèdeParmi les témoins interrogés dans le cadre de l'enquête sur un viol présumé commis par Julian Assange, deux n'avaient encore jamais été entendus par la justice.

Le fondateur de WikiLeaks est toujours détenu en Grande-Bretagne.

Le fondateur de WikiLeaks est toujours détenu en Grande-Bretagne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux nouveaux témoins ont été entendus par la justice suédoise dans l'affaire Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, poursuivi pour un viol présumé commis en Suède en 2010, a annoncé lundi le Parquet.

«Durant l'été, sept témoins ont été interrogés dans le cadre de l'enquête concernant Julian Assange», a indiqué le Parquet dans un communiqué. Parmi eux, «deux personnes n'avaient encore jamais été interrogées auparavant», a-t-il précisé.

Une fois les conclusions des entretiens – en cours d'analyse – rendues, «l'enquête pourra être abandonnée ou je pourrai ordonner des actes complémentaires», a expliqué la procureure en charge de l'instruction, Eva-Marie Persson, citée dans le communiqué.

La magistrate avait annoncé à la mi-mai la réouverture de l'enquête pour viol contre Julian Assange, 48 ans, après son interpellation par la police britannique à l'ambassade d'Équateur à Londres le 11 avril.

«Si j'estime que la prochaine étape consiste à interroger Julian Assange, je rendrai une décision d'enquête européenne», un mécanisme de coopération entre États membres de l'Union européenne dans les enquêtes pénales, «auquel cas j'écrirai aux autorités britanniques pour leur demander de conduire un interrogatoire,» a-t-elle ajouté lundi.

La réouverture de l'enquête suédoise avait relancé un feuilleton judiciaire qui dure depuis près d'une décennie, pendant laquelle le fondateur de WikiLeaks – qui a publié des centaines de milliers de documents confidentiels – et ses soutiens n'auront eu de cesse de dénoncer une manœuvre destinée à le faire extrader vers les États-Unis, qui l'accusent d'espionnage.

C'est officiellement pour éviter cette extradition que l'Australien s'était réfugié en 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres. En son absence, et faute de pouvoir faire avancer l'enquête, la justice suédoise avait abandonné les poursuites en mai 2017.

Assange nie les faits

Âgée d'une trentaine d'années à l'époque des faits en août 2010, la plaignante suédoise accuse l'Australien d'avoir engagé un rapport sexuel pendant qu'elle dormait et sans préservatif, alors qu'elle lui avait refusé tout rapport non protégé à plusieurs reprises.

De son côté, Julian Assange a toujours nié les faits de viol, et soutient qu'elle était consentante et avait accepté de ne pas utiliser de préservatif. Les faits, passibles de quatre ans de prison, seront prescrits le 17 août 2020. (afp/nxp)

Créé: 09.09.2019, 16h03

Articles en relation

Pas d'extradition si risque de peine de mort

Assange Londres a assuré que le fondateur de Wikileaks Julian Assange ne sera pas extradé vers un pays où il risque la peine de mort. Plus...

Un proche de Julian Assange remis en liberté

Equateur Jugeant sa détention «illégitime et arbitraire», un tribunal équatorien a libéré le Suédois Ola Bini jeudi. Plus...

Londres certifie la demande d'extradition d'Assange

Affaire WikiLeaks Le gouvernement britannique a confirmé ce jeudi la demande américaine d'extrader le fondateur de WikiLeaks, actuellement incarcéré à Londres. Plus...

Un tribunal suédois rejette l'arrestation d'Assange

Wikileaks Le tribunal d'Uppsala en Suède s'est opposé au parquet qui demandait le placement en détention par défaut du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, poursuivi pour un viol présumé. Plus...

Julian Assange malade, l'audience est reportée

Londres L'audience d'extradition du fondateur de WikiLeaks, réclamée par les USA, a été reportée jeudi par le tribunal de Westminster pour des raisons médicales. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.