Passer au contenu principal

Soudan du SudPrès de 60'000 civils ont fui les combats

Depuis le mois de juillet, de violents affrontements mènent les civils sur les routes. La plupart tentent de rejoindre l'Ouganda voisin.

Un camp des Nations Unies abrite 30'000 personnes après les combats dans la capitale Juba.
Un camp des Nations Unies abrite 30'000 personnes après les combats dans la capitale Juba.
Archives, Reuters

Environ 60'000 personnes ont fui le Soudan du Sud où les violences se multiplient depuis trois semaines, indique le Haut commissariat de l'Onu pour les réfugiés, mardi. Elles résultent du conflit entre les soldats fidèles au président Salva Kiir et les partisans de son rival Riek Machar.

Melissa Fleming, porte-parole du HCR, a indiqué avoir reçu des informations très préoccupantes concernant des groupes armés opérant sur des routes menant vers l'Ouganda afin d'empêcher les civils de se réfugier dans ce pays. «Des groupes armés pillent des villages, assassinent des civils et enrôlent de force de jeunes gens et des enfants dans leurs rangs», a-t-elle ajouté.

La majeure partie des civils fuyant les combats tentent de rejoindre l'Ouganda où le nombre de réfugiés franchissant la frontière a doublé au cours des dix derniers jours. D'autres tentent de rejoindre le Soudan ou le Kenya, ajoute le HCR.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.