Bouteflika vote en fauteuil roulant

Présidentielle algérienneLes Algériens sont appelés aux urnes pour une élection présidentielle. Abdelaziz Bouteflika a déjà voté, en fauteuil roulant. Bien que diminué par un AVC, il devrait l'emporter haut la main.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a voté en fauteuil roulant

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a voté en fauteuil roulant Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a voté jeudi à Alger en fauteuil roulant pour l'élection présidentielle, dont il est le favori, selon des images diffusées en direct par la télévision.

Abdelaziz Bouteflika, souriant, est arrivé à l'école Bachir El Ibrahimi à El Biar, sur les hauteurs d'Alger, entouré de deux de ses frères, dont Saïd, son conseiller spécial à qui l'on prête d'immenses pouvoirs, et d'un jeune neveu.

Abdelaziz Bouteflika, dont c'est la première apparition publique depuis mai 2012, a salué de la main droite les journalistes et le personnel du bureau de vote avant de rentrer dans l'isoloir accompagné d'un homme.

Il s'est ensuite laissé longuement photographier tenant l'enveloppe contenant le bulletin de vote avant de la glisser dans l'urne mais n'a fait aucune déclaration.

Le chef de l'Etat sortant n'est pas apparu en public depuis un discours en mai 2012 à Sétif (300 km à l'est d'Alger) à la veille des élections législatives.

Abdelaziz Bouteflika, affaibli il y a un an par un accident vasculaire cérébral (AVC), a accompli lui-même son devoir électoral alors que des doutes planaient sur sa capacité à voter en personne et à prêter serment lors d'une cérémonie publique s'il est réélu.

«Il va de mieux en mieux»

Son directeur de campagne, l'ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal a assuré que le chef de l'Etat, allait «de mieux en mieux» et qu'il prêterait serment lors d'une cérémonie publique s'il est réélu, dans un entretien le 8 avril.

Abdelaziz Bouteflika, qui n'a pas mené la campagne en vue du scrutin de jeudi, s'était néanmoins déplacé en personne le 3 mars au Conseil constitutionnel pour déposer sa candidature à un quatrième mandat.

Il est ensuite apparu à la télévision le 3 avril recevant le secrétaire d'Etat américain John Kerry, puis le week-end dernier avec le chef de la diplomatie espagnol José Manuel Marcia-Margallo, puis le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie Lakhdar Brahimi. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2014, 07h12

Articles en relation

La campagne présidentielle s'achève dans un climat tendu

Algérie Ce dimanche marquait la fin de la campagne pour l'élection présidentielle en Algérie. Le président sortant Abdelaziz Bouteflika a accusé de «terrorisme» son rival Ali Benflis qui lui évoque des fraudes. Plus...

Le camp Bouteflika annule un meeting après des violences

Algérie La campagne présidentielle algérienne a connu un nouveau développement samedi avec l'annulation par le camp Bouteflika d'un meeting électoral. Plus...

Des centaines d'Algériens manifestent contre Bouteflika

Algérie Partisans et adversaires d'un 4e mandat du président Bouteflika se sont rassemblés en nombre samedi en Algérie. Des affrontements intercommunautaires se poursuivent dans le sud. Plus...

Le président Bouteflika candidat à un 4e mandat

Algérie Après des semaines de suspense, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a déposé samedi, et ce malgré ses 76 ans et ses soucis de santé, sa candidature pour un 4e mandat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...