Passer au contenu principal

«Boko Haram a fait allégeance à l’Etat islamique par mimétisme»

Le Niger et le Tchad ont lancé une offensive contre Boko Haram qui a fait allégeance à Daech. Analyse.

Depuis l’opération militaire française Serval au Mali, le circuit d’approvisionnement en armes de Boko Haram a changé. Le groupe s’est branché sur les réseaux locaux de trafic liés à la Libye et au Tchad et utilise les armes prises à l’armée nigériane.
Depuis l’opération militaire française Serval au Mali, le circuit d’approvisionnement en armes de Boko Haram a changé. Le groupe s’est branché sur les réseaux locaux de trafic liés à la Libye et au Tchad et utilise les armes prises à l’armée nigériane.
DR

Les armées tchadienne et nigérienne ont repris hier la ville nigériane de Damasak aux islamistes radicaux de Boko Haram. L’offensive lancée dimanche aurait fait quelque 200 morts parmi les combattants commandés par Abubakar Shekau, qui a fait allégeance samedi au groupe Etat islamique (Daech). Analyse avec Georges Berghezan, chercheur associé au Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (Grip) à Bruxelles.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.