Kevin Z. risque de nouveau 20 ans ferme

ProcèsLe procureur a requis la même peine en appel pour le Genevois qui serait impliqué dans le meurtre de deux touristes au Maroc.

Kevin Z. a comparu en appel pour ses liens présumés avec les auteurs de l’assassinat de deux jeunes randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc en décembre 2018.

Kevin Z. a comparu en appel pour ses liens présumés avec les auteurs de l’assassinat de deux jeunes randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc en décembre 2018. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Genevois Kevin Z. a comparu en appel mercredi jusqu’à tard dans la soirée au Tribunal de Salé, près de Rabat, au Maroc. Le procureur a requis la confirmation de sa peine de 20 ans de prison ferme. L’Hispano-Suisse âgé de 25 ans avait été condamné cet été en première instance pour ses liens présumés avec les auteurs de l’assassinat de deux touristes scandinaves.

Pour le magistrat, le Genevois a participé activement au groupe terroriste qui a attaqué les jeunes femmes en décembre 2018. Il a affirmé que Kevin Z. faisait partie de cette cellule terroriste et devait participer à son financement, rapporte Me Saskia Ditisheim, l’avocate genevoise de l’accusé. Elle était présente mercredi au Tribunal de Salé. Le procureur estime que le jeune converti à l’islam a voulu faire du Maroc une base arrière de Daech grâce à ses contacts en Suisse et à l’étranger, aux Philippines, en Somalie et au Kosovo. Le procureur estime ainsi que Kevin Z. devait coordonner les activités du groupe.

Au cours de la même audience, le procureur a de nouveau requis la peine de mort contre les trois accusés qui ont reconnu avoir décapité les jeunes randonneuses. Il a réclamé la même sanction envers un quatrième homme, qui avait quitté le groupe peu avant l’assassinat. Il avait été condamné à la prison à vie en première instance.

L’avocate genevoise de l’Hispano-Suisse clame l’innocence de son client. «Le procureur, dans son réquisitoire agressif tant sur la forme que sur le fond, ne s’est fondé sur aucune preuve tangible pour demander la confirmation du jugement de première instance. Mon client doit être acquitté, il n’y a pas d’autre issue possible», réagit la pénaliste. Le jugement sera rendu mercredi prochain. L’avocate espère un revirement des magistrats de deuxième instance. «Je fais entièrement confiance aux juges d’appel, qui ne peuvent que se rendre compte de la vacuité de ce dossier en ce qui concerne mon mandant», indique Me Saskia Ditisheim.

Créé: 24.10.2019, 22h13

Articles en relation

«Je ne suis pas extrémiste», les mots de Kevin Z. n’auront pas suffi

Procès Le Suisse écope de 20 ans de prison. Tel est le verdict marocain, tombé jeudi, dans l’affaire des touristes scandinaves tuées. Plus...

La défense de Kevin Z. plaide l’innocence en ordre dispersé alors qu’il risque 20 ans de prison

Maroc Jour des plaidoiries, jeudi, dans le procès lié aux deux jeunes Scandinaves tuées en décembre. Le Suisse clame toujours son innocence. Plus...

Devant ses juges marocains, Kevin Z. nie en bloc être un terroriste

Maroc Lors de sa première prise de parole jeudi, le Genevois a dit avoir coupé les ponts avec les autres prévenus. Plus...

Meurtre des Scandinaves au Maroc: un accusé met en cause Kevin Z.

Terrorisme Poursuivi dans le cadre de l’assassinat de deux jeunes touristes, Abdelghani Chaabti a déclaré que le Genevois «parlait beaucoup du djihad». Plus...

L’«émir» du double meurtre au Maroc témoigne contre Kevin Z.

Procès Abdessamad El Joud, le principal accusé dans l’affaire des deux Scandinaves tuées à Imlil, a expliqué jeudi le déroulement des faits. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.