Passer au contenu principal

L’ONU prend en main l’offensive contre Ebola

Pour éviter le risque de propagation de l’épidémie les Nations Unies vont coordonner la lutte contre la maladie sur place.

L'épidémie progresse, jusqu'à aujourd'hui plus de 1200 personnes sont décédées.
L'épidémie progresse, jusqu'à aujourd'hui plus de 1200 personnes sont décédées.
Baz Ratner, Reuters

L’ONU a pris de nouvelles mesures pour contenir l’épidémie d’Ebola qui frappe la République démocratique du Congo (RDC). Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies dans la région, David Gressly, a été nommé jeudi pour coordonner l’intervention d’urgence dans les zones touchées. Lundi, le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait sonné le tocsin en appelant à l’union contre «l’ennemi public numéro un». L’état des lieux dressé par l’OMS réunie en assemblée générale depuis le début de semaine à Genève appelle une réaction rapide si l’on veut éviter que la maladie ne se propage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.