Le parti de Béchir dénonce un «gouvernement illégal»

SoudanLe président déchu Béchir avait été destitué par l'armée en avril dernier, après 30 ans de pouvoir sans partage sur le pays.

Omar el-Béchir, arrivé au pouvoir en 1989 par un coup d'Etat soutenu par les islamistes, a dirigé le Soudan d'une main de fer pendant 30 ans. (Photo d'archives)

Omar el-Béchir, arrivé au pouvoir en 1989 par un coup d'Etat soutenu par les islamistes, a dirigé le Soudan d'une main de fer pendant 30 ans. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parti du président soudanais déchu Omar el-Béchir a dénoncé vendredi un «gouvernement illégal», accusant les autorités de transition de l'avoir dissous et de vouloir confisquer ses biens pour résoudre la crise économique.

«L'idée de compter sur les biens du parti, si tant est qu'il y en ait, n'est rien d'autre qu'un scandale moral, une faillite intellectuelle et un échec total du gouvernement illégal», a écrit le Parti du Congrès national (NCP) sur sa page Facebook.

Le parti n'est «gêné par aucune loi ou décision prise contre lui puisque le NCP est un parti fort et ses idées l'emporteront», a-t-il ajouté.

Biens confisqués

Jeudi, le Conseil souverain et le gouvernement du Premier ministre Abdallah Hamdok ont adopté une loi proclamant «le Parti du Congrès national est dissous» et que tous ses biens sont confisqués.

«Aucun symbole du régime ou du parti n'est autorisé à s'engager dans quelque activité politique que ce soit pendant dix ans», ajoute le texte, intitulé «démantèlement du régime du 30 juin 1989», date à laquelle Omar el-Béchir a pris le pouvoir par un coup d'Etat soutenu par les islamistes.

Omar el-Béchir a dirigé le Soudan d'une main de fer pendant 30 ans. Destitué par l'armée le 11 avril après des mois d'un mouvement de contestation populaire inédite, il est actuellement emprisonné à Khartoum et le verdict de son procès pour corruption est attendu le 14 décembre.

(ats/nxp)

Créé: 29.11.2019, 05h41

Articles en relation

Les Soudanaises espèrent plus de droits

Soudan Après la chute du régime d'Omar el-Béchir, de nombreuses femmes rêvent d'une évolution des lois et des mentalités au Soudan. Plus...

L'ex-président Béchir bientôt fixé sur son sort

Soudan La justice soudanaise rendra son verdict le 14 décembre dans le procès pour corruption du dirigeant déchu. Plus...

100 jours de plus pour former un gouvernement

Soudan du Sud La formation d'un gouvernement de transition a été repoussée jeudi pour la deuxième fois au Soudan, à l'issue d'une rencontre entre Salva Kiir et Riek Machar. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.