Passer au contenu principal

Yoweri Museveni, favori en sa «bananeraie» d'Ouganda

Après 30 ans de règne, l’ancien guérillero devenu président a toutes les chances de remporter un cinquième mandat.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
AFP

«Comment pourrais-je quitter une bananeraie que j’ai plantée et qui commence à donner des fruits?» A 71 ans, le président ougandais Yoweri Museveni a un certain sens de la métaphore paysanne!

Au pouvoir depuis 30 ans, ce fils d’éleveur au passé de guérillero briguait jeudi les suffrages de ses concitoyens pour un cinquième mandat. Si les résultats du scrutin - et ceux des législatives qui l’accompagnaient - sont attendus pour samedi, le Mzee (le «vieux») a la quasi-certitude de l’emporter tant son opposition est divisée, pas moins de 7 candidats lui étant opposés. Au pire, lui faudra-t-il attendre le second tour pour se débarrasser de son principal rival, Kizza Besigye, qui fut son médecin à l’époque où ils luttaient ensemble dans le maquis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.