Des agressions sexuelles étouffées en Suède

ScandaleLa police de Stockholm a passé sous silence le harcèlement d'adolescentes lors des festivals d'été en 2014 et 2015.

Le directeur de la police nationale, Dan Eliasson, a affirmé ne pas avoir été mis au courant de ces agressions.

Le directeur de la police nationale, Dan Eliasson, a affirmé ne pas avoir été mis au courant de ces agressions. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le premier ministre suédois, Stefan Löfven, s’est dit «choqué et très en colère», ce lundi, en apprenant que la police de Stockholm a passé sous silence de nombreuses agressions sexuelles contre des adolescentes commises par de jeunes étrangers lors de festivals de musique au cours des deux derniers étés.

«Je ressens, a-t-il dit, une très forte colère à l’idée que des jeunes femmes ne peuvent assister à un festival de musique sans être harcelées sexuellement. C’est un très grand problème pour celles qui en sont victimes, mais aussi pour la démocratie. Nous ne devons pas fermer les yeux face à de tels agissements.»

We Are Stockholm

A l’origine de ce coup de colère, un article paru dimanche dans le quotidien Dagens Nyheter révélant, sur la base de rapports internes de la police, que plusieurs adolescentes ont été agressées lors du plus grand festival de jeunes, We Are Stockholm, en août 2014 et 2015, par des jeunes gens, notamment des Afghans.

«Le pire était pendant les concerts. Sitôt que les filles s’étaient massées au milieu de la foule, elles étaient entourées, importunées. Une de mes amies a trébuché et ils se sont jetés sur elle», a témoigné une adolescente de 15 ans qui a été témoin de la scène.

Une fillette de 11-12 ans

«J’ai vu une fille de 11-12 ans raconter comment elle était agressée sexuellement», confiait de son côté un des policiers chargés de la sécurité du festival.

Mais la direction de la police n’a pas fait état de ces incidents, constatant simplement «peu de délits compte tenu du grand nombre de participants».

Le directeur de la police nationale, Dan Eliasson, a affirmé ne pas avoir été mis au courant de ces agressions, promettant une enquête approfondie à ce sujet. «Nous aurions pu éviter peut-être que d’autres filles soient offensées si nous avions eu connaissance de ces agissements. Ce n’est pas notre mission de tenir compte du politiquement correct!»

Aussi à Nouvel-An

Ces agressions ont continué au Nouvel-An, où neuf plaintes de filles de moins de 18 ans ont été déposées pour harcèlement sexuel à Kalmar, par «un groupe d’hommes ne comprenant pas le suédois», selon le commissaire P.O. Jansson, qui s’est dit déterminé à «retrouver les coupables». (24 heures)

Créé: 11.01.2016, 17h19

Articles en relation

Des étrangers agressés par des inconnus à Cologne

Allemagne Un groupe de Pakistanais et un Syrien ont été violemment agressés par des inconnus dimanche dans le centre de Cologne. Plus...

Cologne: presque tous les suspects sont étrangers

Nouvel An On trouve parmi les suspects des demandeurs d'asile arrivés récemment en Allemagne. Plus...

Des femmes allemandes manifestent contre les violences

Cologne Des centaines de femmes se sont réunies samedi sur les marches de la cathédrale de Cologne, pour protester contre les violences qui impliqueraient des réfugiés le soir de la Saint-Sylvestre. Plus...

Violences du Nouvel-An: des migrants suspectés

Cologne La police effectue des vérifications sur 31 «suspects», dont 18 demandeurs d'asile, pour des faits de violences et des vols. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...