Air France sur la liste noire de Peta

Transport d'animauxAir France figure toujours sur la liste noire établie par le groupe de défense des animaux Peta pour les compagnies qui transportent des animaux destinés à des expériences de laboratoire.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Peta (Pour une éthique dans le traitement des animaux«, en français) a ainsi mentionné Air France vendredi dans un communiqué saluant la décision d'Air India de cesser de transporter ces animaux.

Le communiqué souligne que la compagnie indienne rejoint «British Airways, Air Lingus, American, Delta, Lufthansa, (ou) Virgin Atlantic», mais «qu'une petite poignée d'autres», «comme Air France, China Eastern Airlines, la filiale de United Airlines Continental Cargo, Philippine Airlines et Vietnam Airlines (...) poursuivent cette pratique».

Air France a indiqué «qu'en matière de transport d'animaux vivants, (elle) respecte et se conforme scrupuleusement aux normes édictées» par l'Association internationale du transport aérien (IATA), la Convention sur le commerce international des espèces de la faune et de la flore sauvages menacées d'extinction (CITES) et l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Elle indique aussi être «particulièrement respectueuse de la Convention de Washington» sur le transport des espèces protégées animales et végétales.

Conforme avec les législations

Elle ne nie cependant pas transporter des animaux de laboratoire, mais affirme s'assurer au préalable que l'étude pour laquelle ils seront utilisés «est parfaitement conforme avec les législations en vigueur et avec les règles développées par les organisations scientifiques spécialisées dans le domaine du bien-être animal».

Selon elle, «Air France Cargo refuse le transport» dans le cas contraire, «visite tous les clients» pour vérifier le respect de ces conditions, et «assure également une surveillance du fournisseur». Air France remarque que «rien n'autorise une compagnie aérienne à refuser ce type de transport réalisé de manière parfaitement légale, avec une abondance de précautions de la part de tous les intervenants». Elle rappelle enfin que «la directive européenne n°86/609 du 8 septembre 2010 précise que +l'utilisation d'animaux vivants demeure nécessaire pour protéger la santé humaine et animale ainsi que l'environnement+». (afp/nxp)

Créé: 31.08.2012, 20h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.