Alerte à la bombe dans le quartier européen à Bruxelles

BelgiqueUne société de conseils a reçu un appel inquiétant, mais considéré plus tard comme «une mauvaise blague». Le périmètre a tout de même été bouclé.

Les autorités ont pris les menaces très au sérieux.

Les autorités ont pris les menaces très au sérieux. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une partie du quartier européen à Bruxelles a été bloquée mardi à la veille d'un sommet européen à la suite d'une alerte à la bombe reçue par une société de conseils en communication et considérée par ses dirigeants comme «une mauvaise blague». L'appel a été reçu par la société G , un cabinet de conseil en affaires publiques et communication stratégique situé en face des bureaux de l'AFP et à quelques dizaines de mètres de la représentation du Royaume-Uni.

«J'ai fait évacuer les locaux et averti la police», a dit à l'AFP un des dirigeants de G, Thomas Barros-Tastets. «Entre-temps, nous avons reçu un nouvel appel. J'ai demandé à mon interlocuteur où était la bombe? Il m'a répondu: sous votre siège. Je lui ai demandé à quel étage était mon bureau, il m'a répondu n'importe quoi. Je lui ai demandé quand la bombe allait exploser? Il m'a dit une demi-heure et il a raccroché», a-t-il raconté.

«Je crois que c'est une mauvaise blague», a conclu M. Barros-Tastets. L'alerte a été levée peu après 13H00 locales (12H00 GMT), deux heures après l'intervention. La police belge a pris l'affaire au sérieux. D'importants moyens ont été mobilisés par la police et les pompiers avec cinq véhicules, dont une équipe pour évacuer au plus vite des victimes potentielles.

Le périmètre a été bouclé, les habitants des immeubles ont été confinés et des chiens dressés à la détection d'explosifs sont passés près de tous les véhicules stationnés dans la zone. (afp/nxp)

Créé: 19.03.2019, 13h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...