Alerte inondations à Agadez, classée à l'Unesco

NigerDes inondations menacent la ville nigérienne d'Agadez, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Vue aérienne d'Agadez.

Vue aérienne d'Agadez. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ville d'Agadez, classée par l'Unesco au patrimoine mondial, et plusieurs villages dans le nord désertique du Niger, sont menacés par des inondations dues à de fortes pluies. Les autorités appelaient mercredi à la prudence.

«Nous avons déjà déclenché l'alerte (rouge) pour appeler les populations à plus de précautions et de vigilance: de flots importants ont déjà emporté ce matin (mercredi) une ambulance avec ses deux occupants», a déclaré à l'AFP Rhissa Feltou, le maire d'Agadez, la grande ville du nord nigérien.

La ville et ses 145'000 habitants restent surtout sous la menace des flots charriés par le Kori-Telwa, un redoutable cours d'eau alimenté par les eaux de pluies provenant des chaînes de montagnes de l'Aïr, a-t-il expliqué. Ses torrents ont déjà détruit jardins, habitations et décimé le bétail, a-t-il déploré.

Les autorités redoutent surtout la destruction de la ville historique d'Agadez, qui remonte aux XVe et XVIe siècles. La zone classée par l'Unesco comprend une mosquée au minaret haut de 27 mètres et le palais du sultan.

Inondations récurrentes

Mardi, deux personnes ont péri dans l'effondrement d'un bâtiment abritant une mosquée et une école coranique dans un quartier d'Agadez au lendemain de fortes pluies, selon les services de secours. Les médias locaux continuent de relayer les messages des autorités «appelant à la prudence», a indiqué à l'AFP un résident.

«Le Kori charrie beaucoup d'eau, emporte tout sur son passage et se dirige vers la ville d'Agadez», s'alarme Aïr Info, un journal en ligne basé dans cette ville.

La saison des pluies bat actuellement son plein au Niger. En dépit de sa courte durée - au plus trois mois - et de la faiblesse des précipitations, ce pays fait face depuis quelques années à des inondations récurrentes. Un paradoxe dans cet état très sec où les mauvaises récoltes sont habituellement dues à la sécheresse.

Dizaines de milliers de sinistrés

Selon le dernier bilan du gouvernement, datant du 6 août, 22 personnes sont mortes et près de 49'845 sont sinistrées à travers tout le pays. Les eaux ont également détruit 3131 habitations et 3902 hectares de cultures. En outre, 26'344 têtes de bétail ont été décimées et 11 classes ainsi que 33 puits d'eau potable ont été endommagés, précise le ministère chargé de la gestion des catastrophes. (ats/nxp)

Créé: 16.08.2018, 04h42

Articles en relation

Des dizaines de morts dans des inondations

Inde Plus de 60'000 personnes ont été déplacées et les intempéries ont déjà fait plus de 100 morts dans le Kerala. La marine et l'armée multiplient les opérations de secours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...