«Alexa» a peut-être été témoin d'un meurtre

Etats-UnisL'assistant vocal d'Amazon pourrait peut-être avoir été témoin d'un meurtre en ayant enregistré des conversations le soir de faits.

Dès que le mot «Alexa» est prononcé, les conversations sont enregistrées avant d'être stockées sur des serveurs Amazon. (Image d'illustration)

Dès que le mot «Alexa» est prononcé, les conversations sont enregistrées avant d'être stockées sur des serveurs Amazon. (Image d'illustration) Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'assistant à commande vocale d'Amazon, «Alexa», a peut-être été le témoin d'un meurtre dans le sud des Etats-Unis, une hypothèse que la justice américaine tente de vérifier en essayant de récupérer les données enregistrées par cet appareil au moment du crime.

Ces données pourraient éclaircir le meurtre de Victor Collins, 47 ans, retrouvé noyé dans la baignoire de la maison de James Bates, à Bentonville (Arkansas), en novembre 2015, ont indiqué mercredi les avocats des deux parties.

M. Bates a été inculpé du meurtre de M. Collins dont le corps présentait des traces de coups.

Au cours de l'enquête, un officier a découvert dans la maison un cylindre «Echo» d'Amazon, qui abrite l'assistant à commande vocale «Alexa», capable de répondre à des questions ou de commander d'autres objets connectés dans la maison.

Prononcer le mot magique

Ainsi, dès que le mot «Alexa» est prononcé, les conversations sont enregistrées avant d'être stockées sur des serveurs Amazon.

Le parquet a obtenu un mandat de perquisition demandant à Amazon de lui livrer toutes les données pouvant être pertinentes par rapport à ce crime, selon un communiqué du procureur du comté de Benton, Nathan Smith.

Ce dernier espère qu'Amazon va accéder à sa demande.

Jusqu'à présent, le géant américain de la distribution n'a fourni que des données du compte de M. Ben et n'a livré aucune donnée concernant son assistant vocal, a déclaré Kimberly Weber, l'avocate de l'accusé.

«Nous applaudissons les efforts d'Amazon pour protéger la vie de notre client», a-t-elle souligné.

Interrogé par l'AFP, Amazon n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Enjeux sur la protection de la vie privée

Ce cas soulève des questions concernant la vie privée et la technologie à une époque où de plus en plus d'appareils enregistrent les données des utilisateurs, ainsi que leurs mouvements et leurs actions.

Au début de l'année, l'Américain Apple s'était retrouvé au centre d'un bras de fer avec la justice américaine, en refusant d'aider la police à contourner les mesures de sécurité pour accéder au contenu crypté d'un iPhone appartenant à l'un des auteurs de l'attentat de San Bernardino en Californie (14 morts le 2 décembre 2015).

La demande faite à Amazon semble être la première dans le cadre d'un crime. (afp/nxp)

Créé: 29.12.2016, 07h33

Articles en relation

Amazon effectue sa première livraison par drone

Grande-Bretagne Le géant américain du commerce en ligne a annoncé avoir réalisé sa première livraison par l'intermédiaire d'un drone. Plus...

Amazon déclare la guerre à Netflix

Télévision L'expansion mondiale du service de vidéo à la demande du géant américain a débuté mercredi. La Suisse sera aussi servie. Plus...

Amazon attaque Netflix à l'échelle mondiale

Vidéo Le géant américain compte étendre son service de vidéo en streaming à environ 200 pays et territoires. Plus...

Un amateur de jeux vidéo derrière une cyberattaque

Etats-Unis L'attaque venait d'un pirate américain et avait paralysé Twitter, Amazon ou encore eBay. Plus...

Amazon triple son bénéfice au 3e trimestre

Résultats La firme a enregistré un bénéfice net de 252 millions de dollars sur un an. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.