Passer au contenu principal

Algériens dans la rue pour le 26e vendredi d'affilée

Depuis la naissance du mouvement «Hirak» il y a six mois, les manifestations réclamant la fin du système Bouteflika ne faiblissent pas.

Algérie: 26e vendredi de manifestations contre le pouvoir

Les Algériens ont à nouveau manifesté massivement dans les rues du centre de la capitale, quadrillé par la police, pour un 26e vendredi consécutif d'un mouvement de protestation. Celui-ci s'apprête d'ailleurs à clore son 6e mois, sans avancée vers une solution à la crise.

Forte mobilisation à Alger

Malgré la forte chaleur estivale, la mobilisation, difficile à estimer précisément en l'absence de comptage officiel, a semblé aussi importante que ces dernières semaines. Le général Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'armée devenu le véritable homme fort du pays depuis la démission de M. Bouteflika, reste une cible principale des protestataires.

Amoindrie par les vacances scolaires par rapport aux premières semaines du «Hirak» (le mouvement de contestation né le 22 février), la mobilisation est restée forte à Alger. Comme chaque vendredi, hommes, femmes et enfants de tous âges ont été au rendez-vous dès le début de l'après-midi et se sont dispersés sans incident après plusieurs heures de marche.

Aucune solution politique

Des manifestations ont également eu lieu dans les principales villes du pays, selon les sites d'information et les réseaux sociaux.

Alors que le mouvement de contestation, qui s'apprête à fêter son 6e mois le 22 août, ne semble pas s'essouffler, aucune solution à la crise politique dans laquelle est plongée l'Algérie ne se profile. Le «Hirak» continue de refuser la présidentielle que le pouvoir souhaite coûte que coûte organiser le plus rapidement possible pour élire le successeur de M. Bouteflika. Un scrutin convoqué le 4 juillet a dû être annulé, aucun candidat sérieux ne s'étant présenté.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.