Amazonie: augmentation effarante de la déforestation

BrésilLa déforestation en Amazonie brésilienne a augmenté de 93% au cours des neuf premiers mois de 2019.

Au cours du seul mois de septembre, 1447 km2 ont été déboisés.

Au cours du seul mois de septembre, 1447 km2 ont été déboisés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

7853 km2 ont été déboisés dans la forêt amazonienne au Brésil en 2019, bien au-dessus des 4075 km2 enregistrés entre janvier et septembre 2018, selon l'Institut national de recherche spatiale (INPE). Sur l'ensemble de l'année 2018, la déforestation avait concerné 4947 km2.

Au cours du seul mois de septembre, 1447 km2 ont été déboisés, soit une hausse de 96% par rapport à septembre de l'année dernière. En août, 1700 km2 de forêt ont disparu. Les chiffres de la déforestation se situaient début 2019 dans la moyenne des dernières années, jusqu'à une hausse significative à partir de juin. Selon les experts, la déforestation pourrait atteindre 10'000 km2 en 2019, une première depuis 2008.

Autant que sur l'ensemble de 2018

Pour les défenseurs de l'environnement et les spécialistes de l'Amazonie, cette recrudescence s'explique par la pression exercée sur la forêt par les bûcherons et éleveurs de bétail, encouragés par les prises de position du président d'extrême droite Jair Bolsonaro qui prône l'exploitation des ressources naturelles dans les aires protégées.

La multiplication des incendies en Amazonie au mois d'août a suscité une vague de critiques de la communauté internationale contre le président Bolsonaro et la politique du gouvernement brésilien en matière environnementale. Selon les dernières données satellite de l'INPE, il y a eu autant d'incendies en Amazonie entre janvier et septembre (66'750) que sur l'ensemble de l'année 2018 (68'345).

L'armée en renfort

Sur les neuf premiers mois de 2019, le nombre d'incendies dans la plus grande forêt tropicale du monde ont connu une hausse de 41% par rapport à la même période l'année précédente.

Mis sous pression, le président Bolsonaro a finalement autorisé fin août l'envoi de l'armée dans les Etats amazoniens pour lutter contre les incendies. La mesure a été prolongée jusqu'au 24 octobre. La déforestation augmente généralement au Brésil à la saison sèche, qui dure de mai à septembre, et jusqu'à novembre dans certaines régions. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2019, 03h54

Articles en relation

Le pape déplore les incendies en Amazonie

Rome Lors de l'ouverture d'une réunion à Rome consacrée à l'Amazonie, le pape François a critiqué «l'avidité des nouveaux colonialismes» qui détruit la forêt. Plus...

63 arrestations lors de l'opération contre les feux

Brésil L'opération militaire en Amazonie pour combattre les incendies a mené à 63 arrestations et à 8,7 millions de dollars d'amende. Plus...

L'ONU promet 500 millions US pour sauver les forêts

Amazonie Plusieurs bailleurs mettent en commun leurs moyens pour préserver la biodiversité et la gestion durable de la forêt amazonienne. Plus...

L'ONU se réunit, l'Amazonie brûle encore

Brésil Lundi, les dirigeants du monde entier vont se pencher au chevet de l'Amazonie, alors que les incendies qui ravagent la forêt se poursuivent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.