Passer au contenu principal

Amendé pour avoir tweeté son vote anti-Merkel

Un député allemand d'extrême droite devra payer une amende de 1000 euros pour avoir tweeté une photo de son bulletin de vote avec le commentaire «Pas ma chancelière».

Photo du bulletin contre la réélection d'Angela Merkel comme chancelière.
Photo du bulletin contre la réélection d'Angela Merkel comme chancelière.
DR/twitter

Un député allemand d'extrême droite a écopé d'une amende de 1000 euros pour atteinte au secret du vote après avoir publié mercredi sur Twitter une photo de son bulletin contre la réélection d'Angela Merkel comme chancelière.

En légende de sa photo, Petr Bystron, député bavarois de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), avait écrit «Pas ma chancelière».

«Il a délibérément violé le principe du secret du vote», a déclaré en séance le président de la chambre des députés Wolfgang Schäuble, lui infligeant l'amende de 1.000 euros pour «violation grave à l'ordre et à la dignité du Bundestag».

Un militant de l'AfD, qui avait pris place dans le public, a lui été escorté par la sécurité hors de l'hémicycle pour avoir brandi un panneau «Merkel doit partir».

L'AfD, premier parti d'opposition en Allemagne depuis sa percée historique aux législatives de septembre, a fait du départ de la chancelière du pouvoir son objectif numéro 1.

Mme Merkel a été réélue mercredi pour la quatrième fois à la chancellerie, mais cette fois-ci il lui a fallu six mois de tractations pour former une coalition.

Signe de ses difficultés, elle n'a obtenu mercredi qu'une courte majorité de 364 suffrages, soit 35 voix de moins que les 399 élus conservateurs et sociaux-démocrates de sa coalition.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.