Un Américain arrêté appelle Trump à l'aide

RussieL'Américano-Britannique Paul Whelan, arrêté fin décembre à Moscou, a demandé jeudi le soutien du président américain. Il est accusé d'espionnage.

Paul Whelan, un ex-Marine, a été arrêté le 28 décembre 2018, en Russie.

Paul Whelan, un ex-Marine, a été arrêté le 28 décembre 2018, en Russie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Monsieur le Président, nous ne pouvons pas préserver la grandeur de l'Amérique si nous ne défendons pas farouchement ses citoyens où qu'ils soient dans le monde», a déclaré Paul Whelan, cité par les agences russes lors d'une audience devant un tribunal de Moscou. La justice russe a prolongé sa détention provisoire jusqu'au 29 août.

Paul Whelan, qui détient aussi la citoyenneté canadienne et irlandaise, a demandé aux «dirigeants d'Ottawa, Londres, Washington et Dublin» de lui venir en aide «à travers des déclarations publiques de soutien». Il a également dénoncé un «kidnapping politique absurde» et des pressions visant à lui arracher des aveux en prison.

L'ex-Marine avait été arrêté le 28 décembre 2018 dans un contexte déjà lourd d'affaires de ce type entre la Russie et les Occidentaux. Les services de sécurité russes (FSB) affirment l'avoir interpellé «pendant qu'il commettait un acte d'espionnage», ce qu'il dément. Il encourt une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de réclusion.

Une monnaie d'échange

En février, son avocat avait affirmé que son client avait été piégé par une connaissance qui lui aurait transmis une clé USB contenant ce que Paul Whelan pensait être des photographies prises lors d'un séjour précédent en Russie en sa compagnie. Certains observateurs estiment que son arrestation est liée à celle de Maria Butina en juillet 2018 à Washington et que Paul Whelan pourrait servir de monnaie d'échange.

Citoyenne russe, Maria Butina a été condamnée fin avril à 18 mois de prison par un tribunal de Washington pour avoir infiltré l'appareil politique américain à travers ses liens avec la NRA, le puissant lobby pro-armes. (ats/nxp)

Créé: 20.06.2019, 17h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.