Aide à Kiev: la Maison Blanche a «enfreint» la loi

Etats-UnisLa suspension par la Maison Blanche d'une aide militaire de 214 millions de dollars pour l'Ukraine en juillet 2019 était illégale, indique jeudi le rapport d'un organisme de contrôle du gouvernement.

L'aide américaine à Kiev avait été gelée en juillet 2019 peu après l'appel du président Donald Trump à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky.

L'aide américaine à Kiev avait été gelée en juillet 2019 peu après l'appel du président Donald Trump à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Maison Blanche a «enfreint» la loi américaine en suspendant une aide militaire destinée à l'Ukraine, a tranché jeudi un organisme indépendant de contrôle du gouvernement. La question est au coeur de la procédure en destitution à l'encontre de Donald Trump.

Le rapport accablant est publié le jour même de la prestation de serment des sénateurs, prélude au procès en destitution du président américain au Congrès. Donald Trump devra répondre de deux chefs d'accusation: abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès.

Il est accusé d'avoir exercé des pressions pour convaincre l'Ukraine d'ouvrir une enquête sur Joe Biden, son potentiel rival à l'élection présidentielle de novembre. Ces pressions seraient notamment passées, selon les démocrates, par la suspension cet été d'une aide destinée à l'Ukraine, en conflit armé avec la Russie, qui avait pourtant été autorisée par le Congrès, ayant autorité sur ce type de dépenses.

Or, un organisme d'audit public américain (le Government Accountability Office, GAO) a conclu jeudi que les services chargés des questions budgétaires à la Maison Blanche avaient «enfreint la loi en retenant environ 214 millions de dollars (environ 206 millions de francs suisses) assignés au ministère de la Défense pour une aide militaire destinée à l'Ukraine».

«Pouvoir étroit et limité»

«Le président a un pouvoir étroit et limité pour suspendre» des fonds assignés par le Congrès, souligne le GAO dans un communiqué. Les services budgétaires de la Maison Blanche (OMB) «ont indiqué au GAO qu'ils avaient retenu les fonds pour s'assurer qu'ils n'étaient pas dépensés d'une façon qui pourrait entrer en contradiction avec la politique étrangère du président» Donald Trump, poursuit l'auditeur. «La loi ne permet pas à l'OMB de retenir des fonds pour des questions de politique.»

Donald Trump et ses alliés républicains affirment qu'il n'a exercé aucune pression, citant pour preuve le fait qu'une grande partie de l'aide militaire avait finalement été débloquée. Les démocrates répondent que les fonds ont été débloqués une fois que l'affaire commençait à faire du bruit en coulisses, et après que plusieurs parlementaires, y compris républicains, se sont inquiétés du gel de cette enveloppe qu'ils jugeaient importante pour aider Kiev face à Moscou. (ats/nxp)

Créé: 16.01.2020, 17h50

La destitution de Donald Trump en marche.

La procession transportant l'acte d'accusation contre Trump au Capitole.

Articles en relation

Procès de Trump: c'est au Sénat de jouer

États-Unis Maintenant que la Chambre a transmis l'acte d'accusation contre Donald Trump au Sénat, le procès va pouvoir commencer mardi. Plus...

La Chambre transmet au Sénat l'acte d'accusation

Destitution de Trump Les élus ont adopté, mercredi, une résolution visant à soumettre au Sénat l'acte d'accusation contre le président américain. Plus...

Une bête noire de Trump portera l'accusation

Procès en destitution Le président américain est furax après que les démocrates ont désigné un ancien procureur pour suivre son procès en destitution. Plus...

Ce qu'il faut savoir sur la procédure en destitution

Etats-Unis Le procès en destitution de Donald Trump est imminent. Voici ce qu'il faut savoir sur cette procédure historique. Plus...

Le timing du gel de l'aide à l'Ukraine interroge

États-Unis L'aide américaine à Kiev a été gelée 90 minutes après l'appel de Trump à Zelensky. De quoi renforcer les accusations en vue du procès du président. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...