Les généreux cadeaux offerts par Sarkozy à Obama

Etats-UnisL'ancien président français a offert à son homologue américain en 2011 un sac de golf d'une valeur de 7750 francs, selon une liste de cadeaux diffusée jeudi par l'administration américaine.

Une liste signale les présents de l’ancien dirigeant français à Barack Obama.

Une liste signale les présents de l’ancien dirigeant français à Barack Obama. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’ancien président français Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni-Sarkozy ont offert à Barack Obama et à sa famille pour plus de 41’000 dollars (38’800 francs) de cadeaux en 2011. L’information figure dans une liste diffusée jeudi à Washington par le bureau du protocole du Département d’Etat.

Épaisse de 231 pages, la liste détaille tous les cadeaux reçus en 2011 par des employés fédéraux américains de la part de responsables ou d’entités étrangères. Elle signale les présents de l’ancien dirigeant français à son homologue, en particulier de la maroquinerie de luxe.

Y figure un «grand sac d’accessoires de golf Hermès, en cuir noir, avec un cadenas et des clés», remis le 10 janvier 2011. La liste mentionne également, toujours offert par les Sarkozy, un assortiment de stylos, de vin et de vêtements et une «statue de Bucéphale», le cheval d’Alexandre le Grand, le tout étant évalué très précisément à 15’803,62 dollars (14’952 francs).

Carla Bruni-Sarkozy a donné à l’épouse de Barack Obama des lampes en cristal Baccarat estimées à 5500 dollars (5200 francs). Au total, les cadeaux offerts par les Sarkozy aux Obama en 2011 représentent une valeur de 41’675,71 dollars (39’430 francs au cours actuel).

Miniature du Kremlin

Parmi les cadeaux offerts à Barack Obama par ses homologues figure une «statue d’Abraham Lincoln» de plus de 1,20 mètre de haut, offerte par l’ancien président chinois Hu Jintao et évaluée à 9800 dollars par le protocole américain. Le Russe Dmitri Medvedev avait été plus modeste, offrant à Barack Obama une «miniature du Kremlin» en émail dans un assortiment estimé à 1050 dollars.

Tous les employés de l’Etat fédéral américain doivent déclarer les cadeaux d’origine étrangère. Les cadeaux destinés au président et à sa famille sont versés aux archives nationales et peuvent être à terme exposés dans leur bibliothèque présidentielle.

(ats/afp/nxp)

Créé: 26.04.2013, 11h16

Articles en relation

Une app pour s’habiller comme Michelle Obama

Mode Des milliers de femmes se pâment depuis 2008 devant les tenues de la first lady américaine. Une application pour smartphone permet désormais de commander en ligne ses robes et accessoires. Plus...

Sarkozy: «Les gays vont se mettre à quatre pour avoir un enfant»

«Mariage pour tous» L'ex-président Nicolas Sarkozy s'est interrogé sur «le mariage pour tous» et la «traçabilité» des enfants, selon des propos rapportés par l'hebdomadaire Valeurs actuelles. Plus...

Salves de critiques sur la réunion des Amis de Sarkozy

Revue de presse Un millier de «sarkonostalgiques» ont ouvert mercredi matin le premier colloque de l'Association des Amis de Nicolas Sarkozy. Réactions et analyses de la presse hexagonale. Plus...

François Hollande: «Sarkozy? Tu ne le verras plus»

SALON DE L'AGRICULTURE François Hollande a renoué avec les bains de foule des grands jours samedi au Salon l’agriculture, où il a trouvé le temps de plaisanter avec des enfants sur son ancien rival Nicolas Sarkozy Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.