Alexandria Ocasio-Cortez incarne le visage de la gauche et des minorités

MidtermsA 29 ans, elle devient la plus jeune élue de l'histoire du Congrès américain.

A 29 ans, Alexandria Ocasio-Cortez est la plus jeune élue à la Chambre des représentants.

A 29 ans, Alexandria Ocasio-Cortez est la plus jeune élue à la Chambre des représentants. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elle l’a fait. À 29 ans, Alexandria Ocasio-Cortez, issue de l’aile gauche du Parti démocrate, devient la plus jeune parlementaire du Congrès des États-Unis. Inconnue il y a encore quelques mois, cette novice en politique dont le père est né dans le Bronx et la mère à Porto Rico a largement battu son adversaire républicain, Anthony Pappas, dans la 14e circonscription de l’État de New York qui englobe justement une partie du Bronx et du Queens. «Ce soir, nous sommes entrés dans l’Histoire», a-t-elle lancé mardi à ses supporters après l’annonce de son élection à la Chambre des représentants avec plus de 78% des voix. «Les défis que nous devons relever sont générationnels […] Ils ne seront pas relevés en deux ans ou quatre ans, cela va prendre toute notre vie, mais c’est un combat pour nos vies, c’est le combat de notre vie», a-t-elle ajouté.

Issue d’une famille modeste et titulaire d’une maîtrise en économie et relations internationales de l’Université de Boston, Alexandria Ocasio-Cortez avait déjà créé la surprise en juin dernier en remportant la primaire démocrate face à un poids lourd du parti, Joseph Crowley. Aussitôt surnommée la «tueuse de géant démocrate» par le «New York Times», celle qui se revendique socialiste est devenue en quelques mois l’égérie des anti-Trump et le symbole des minorités qui bousculent l’establishment politique.

Ex-bénévole pour la campagne présidentielle du sénateur Bernie Sanders – rival malheureux de Hillary Clinton à la primaire de 2016 – elle défend notamment un système d’assurance santé universelle financé par l’État, l’abolition du service des douanes et de l’immigration chargé d’expulser les immigrés clandestins, la lutte contre le changement climatique ou encore la gratuité des universités. Un ancrage très à gauche qui lui vaut bien évidemment d’être la cible privilégiée des conservateurs qui vont jusqu’à la comparer au dirigeant vénézuélien Nicolas Maduro.

L’ascension fulgurante d’Alexandria Ocasio-Cortez, qui travaillait encore en février dans un bar à tacos de la Grande Pomme pour aider sa mère, femme de ménage, à boucler les fins de mois, n’est pas non plus du goût de tous les démocrates. Certains perçoivent ses positions tranchées comme une menace pour leur parti. «Les météorites disparaissent très vite», ironisait un élu de Floride, Alcee Hastings, en juillet.

Dénonçant une élite trop éloignée des soucis «des petites gens», la militante latino a fait campagne sur le terrain, rejetant les financements des grands donateurs démocrates et centrant son discours sur le quotidien des classes moyennes et des communautés hispanique et noire. Son entrée au Capitole illustre bel et bien la montée en puissance des minorités. (24 heures)

Créé: 07.11.2018, 17h20

Articles en relation

«Ces élections sont un match nul»

Midterms Le professeur Jussi Hanhimäki prédit deux années de blocage complet du pouvoir législatif aux États-Unis. Plus...

«La guerre de tranchées des démocrates va faire réélire Trump en 2020!»

Midterms Interview Trois questions à Ed Flaherty, ancien coprésident des Republicans Abroad en Suisse. Plus...

«Attachez vos ceintures, ça va secouer aux États-Unis!»

Midterms Interview Trois questions à David Sylvan, professeur à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève. Plus...

Les Américains décident de freiner Donald Trump

Midterms Les démocrates ont vécu une soirée contrastée mardi en reprenant le contrôle de la Chambre des représentants mais pas celui du Sénat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.