Bernard Madoff demande à être libéré pour maladie

États-UnisCondamné à 150 ans de prison en 2009, le célèbre escroc, aujourd'hui âgé de 81 ans, dit être atteint d'une maladie mortelle.

Bernard Madoff purge actuellement sa peine dans une prison fédérale médicalisée de Caroline du Nord. (Photo d'archives)

Bernard Madoff purge actuellement sa peine dans une prison fédérale médicalisée de Caroline du Nord. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bernard Madoff, auteur de la pire escroquerie financière de l'histoire et condamné à 150 ans de prison en 2009, a demandé à être libéré car il se dit mourant. Selon un recours enregistré mercredi auprès d'un juge fédéral de Manhattan par son avocat, Bernard Madoff, âgé de 81 ans, demande à être libéré dès maintenant, «par compassion», en raison d'une maladie mortelle des reins.

Il purge actuellement sa peine dans une prison fédérale médicalisée de Caroline du Nord, selon les données du Bureau fédéral des prisons, qui affiche une date théorique de remise en liberté en 2139.

Selon l'avocat Brandon Sample, le Bureau des prisons estimait lui-même en septembre que Bernard Madoff, à l'origine d'une fraude de type pyramidale estimée entre 25 et 63 milliards de dollars (entre 24 et 61 milliards de francs) - selon qu'on compte ou non les intérêts - avait «moins de 18 mois à vivre».

Dans des entretiens téléphoniques avec le «Washington Post», Bernard Madoff a expliqué être cloué dans un fauteuil roulant et ne pas être éligible à une greffe en raison de son grand âge.

150 ans de prison

«Je suis mortellement malade», a indiqué le détenu. «Il n'y a pas de guérison pour ce genre de maladie. J'ai déjà purgé 11 ans, et franchement, j'en ai souffert». Bernard Madoff, né dans une famille modeste à New York, n'avait jamais placé un seul centime des sommes confiées par ses clients, piochant dans les fonds de nouveaux investisseurs pour rétribuer ou rembourser les plus anciens.

Longtemps vedette de Wall Street, son château de cartes s'est écroulé en décembre 2008 lorsqu'un nombre croissant d'investisseurs, affolés par la crise financière, avaient demandé à récupérer leur dû. Bernie Madoff a été condamné en 2009 à 150 ans de prison, après avoir plaidé coupable de 11 chefs d'inculpation, notamment pour fraude et blanchiment d'argent.

Deux ans après son arrestation, en décembre 2011, son fils aîné Mark Madoff a été retrouvé pendu dans son appartement. Un an plus tard, en décembre 2012, Peter Madoff, son frère, était condamné à 10 ans de prison pour fraude comptable. Il est censé sortir de sa prison fédérale de Miami en août 2020. (afp/nxp)

Créé: 06.02.2020, 00h05

Articles en relation

Des victimes de Madoff de nouveau indemnisées

Etats-Unis Le fonds en faveur des personnes roulées par Bernard Madoff, en 2008, a reversé plus de 500 millions à près de 21'000 investisseurs. Plus...

Les premières victimes de Madoff indemnisées

Etats-Unis L'escroquerie de Bernard Madoff, une fraude «pyramidale», visait à payer les anciens clients avec les avoirs des nouveaux. Plus...

Huit ans de prison pour un escroc «à la Madoff»

Roumanie Un homme d'affaires a spolié 300'000 épargnants, à qui il avait promis d'énormes gains. Sa peine a été alourdie en appel. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.