Brésil: un assassinat toutes les 30 minutes en ville

Criminalité15'932 assassinats ont été commis en 2014 dans les capitales des 26 Etats du Brésil, selon les chiffres d'une ONG.

Une vue de Rio de Janeiro et son célèbre Christ rédempteur.

Une vue de Rio de Janeiro et son célèbre Christ rédempteur. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un assassinat a été commis presque à chaque demi-heure dans les capitales des Etats du Brésil en 2014, a dénoncé mercredi une organisation non gouvernementale.

«Les résultats reflètent une situation extrêmement préoccupante», a commenté Samira Bueno, directrice exécutive de l'ONG Forum brésilien de sécurité publique.

Selon le 9e Annuaire brésilien de la sécurité publique que cette ONG publie chaque année, 15'932 assassinats ont été commis en 2014 dans les capitales des 26 Etats du géant d'Amérique du Sud, et sa capitale fédérale Brasilia, soit 1,8 victime par heure et légèrement plus qu'en 2013 (15'804 homicides).

Samira Bueno a estimé que la moyenne nationale en 2014, selon les données du rapport en court de finalisation, devrait avoisiner celle de 2013, avec un taux d'assassinats de 25,2 pour 100'000 habitants dans tout le pays et de 33 pour 100'000 dans les capitales.

Fortaleza en tête de ce classement

En 2014, la ville brésilienne la plus meurtrière a été Fortaleza (capitale du Ceara, nord-est), avec 1989 homicides, devant Salvador de Bahia (Bahia, nord-est), avec 1397 victimes.

La capitale économique du pays Sao Paulo (sud-est), peuplée de 11 millions d'habitants, arrive en troisième position en valeur absolue avec 1360 assassinats. Mais elle a affiché le taux le plus bas du pays en 2014, avec 11,4 homicides pour 100'000 habitants en 2014, soit 4,3% de moins qu'en 2013.

Violence endémique

Rio de Janeiro (sud-est), qui organisera les Jeux Olympiques d'été en août 2016, affiche un taux de 20,2 assassinats pour 100'000 habitants, avec 1305 victimes, en baisse de 6,4% par rapport à 2013.

Un taux d'homicides volontaires supérieur à 10/100'000 habitants est jugé endémique par l'ONU. Chaque année, plus de 50'000 personnes sont victimes d'homicides (volontaires ou non) dans l'ensemble du Brésil, peuplé de 202 millions d'habitants, ce qui en fait l'un des pays les plus violents au monde. (ats/nxp)

Créé: 01.10.2015, 05h02

Articles en relation

L’arbitre voit rouge et sort une arme à feu

L'histoire du jour Au Brésil, un match amateur a failli virer au drame. Plus...

Le Brésil promet à son tour de réduire ses émissions

Climat En prévision de la prochaine conférence mondiale sur le climat, les pays annoncent publiquement leurs bonnes intentions. Le Brésil entend diminuer d'un tiers ses rejets polluants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.