Passer au contenu principal

La découverte de l’Amérique a refroidi le climat mondial

Une étude établit le lien entre la mort de millions d’Amérindiens et le Petit Âge glaciaire en Europe.

Un chef amérindien place une couronne sur la tête de Christophe Colomb.
Un chef amérindien place une couronne sur la tête de Christophe Colomb.
DR

En posant le pied en 1492 dans les Caraïbes, Christophe Colomb allait faire basculer le destin d’un continent et de ses habitants. Mais une étude britannique l’affirme: la colonisation des Amériques et la mort de dizaines de millions d’indigènes a aussi eu un effet important sur le climat de la planète.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.