Passer au contenu principal

Dix fois plus de personnes interdites de vol sous l'ère Obama

En comparaison, les persona non grata sur les vols à destination ou au départ des États-Unis étaient moins nombreuses sous la présidence de Georges Bush.

Aujourd'hui 47'000 personnes qui figurent sur la fameuse «no-fly list».
Aujourd'hui 47'000 personnes qui figurent sur la fameuse «no-fly list».
Reuters

Encore une fuite qui ne devait pas avoir lieu. Des documents secrets ont fuité, et c'est toujours sur le site The Intercept, ce même site qu'Edward Snowden avait contacté pour révéler le vaste programme de surveillance PRISM.

680'000 «terroristes connus ou présumés»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.